Dans l'actualité récente

28 février 2010: la dernière fois que l'OM a battu le PSG au Parc des Princes...

Voir le site Téléfoot

PSG-OM 2010 - Zoumana Camara, Lucho Gonzalez et Sammy Traoré
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-02-27T20:00:52.224Z, mis à jour 2018-02-27T20:27:50.048Z

Après sa défaite sans appel dimanche en Ligue 1 (3-0), l'Olympique de Marseille défie à nouveau le Paris Saint-Germain au Parc, mercredi en Coupe de France, huit ans jour pour jour après sa dernière victoire dans l'antre des Parisiens. Depuis cette époque, les deux équipes ont beaucoup changé, et le football aussi...

Passés trop près d'une victoire au match aller en championnat en octobre dernier (2-2), les Marseillais n'ont pas fait le poids dimanche 25 février lors de la rencontre retour au Parc des Princes contre le PSG. A domicile, les Parisiens ont dompté leurs rivaux (3-0) sans être inquiétés. Trois jours plus tard, les deux équipes remettent ça; mercredi 28 février, à nouveau au Parc, elles s'affrontent en 1/4 de finale de la Coupe de France.

Ben Arfa et Mandanda uniques "survivants"


Les Phocéens courent après une victoire face aux Parisiens depuis le 27 novembre 2011 (3-0 au Stade Vélodrome en Ligue 1). A l'extérieur, leur dernier succès est encore plus lointain. C'était huit ans jour pour jour avant le rendez-vous de mercredi; c'est le 28 février 2010 donc, toujours en Ligue 1.


Futurs champions de France, les Marseillais étaient alors coachés par Didier Deschamps. De cette époque, il ne reste que deux joueurs issus des deux équipes convoquées. Steve Mandanda gardait la cage de l'OM. Le gardien sera peut-être de retour mercredi (il est blessé depuis quelques semaines).

L'autre "ex" est Hatem Ben Arfa. A l'époque, l'attaquant avait le n°10 et portait le maillot de l'OM. Il avait même ouvert le score au bout de 15 minutes, lançant son équipe vers un succès facile (0-3). Aujourd'hui, il est maintenu en réserve dans l'équipe parisienne. Il n'a plus joué depuis le 5 avril 2017.


L'OM de Lucho, Niang, Heinze, Valbuena


L'équipe marseillaise a bien changé donc. En défense, on trouvait l'ex-Parisien Gabriel Heinze, Souleymane Diawara, Stéphane Mbia et Laurent Bonnart. Dans l'entrejeu, Benoît Cheyrou était accompagné du stratège Lucho Gonzalez et d'un deuxième ex-Parisien : Edouard Cissé. Enfin, la ligne offensive était composée de Hatem Ben Arfa donc, du capitaine Mamadou Niang et de Mathieu Valbuena.

Sur le banc des remplaçants, étaient assis le gardien Elinton Andrade, Taye Taïwo, Vitorino Hilton, Charles Kaboré, Fabrice Abriel (un troisième ex-Parisien), Bakari Koné et Fernando Morientes. Après l'ouverture du score de Ben Arfa, Lucho doubla la mise (54e) et Cheyrou acheva les Parisiens (71e).

Le PSG d'Edel, Traoré, Giuly, Erding...


Pas encore racheté par Qatar Sports Investments, encore aux mains de Colony Capital, le PSG de février 2010 n'avait rien à voir avec celui d'aujourd'hui. Un seul "rescapé" de cette époque : Zoumana Camara (ex-Marseillais), désormais dans le staff. Le défenseur était accompagné de Sammy Traoré dans l'axe, de Marcos Ceara à droite et de Sylvain Armand à gauche. Derrière eux, c'est Apoula Edel qui était titulaire en l'absence de Grégory Coupet, gravement blessé.

Le brassard de capitaine était porté par Claude Makelele (autre ex-Marseillais). Jérémy Clément l'accompagnait au milieu. Sur les côtés, on trouvait Christophe Jallet et Ludovic Giuly. Enfin, Guillaume Hoarau et Mevlut Erding composaient le duo d'attaquants.

Sur le banc des remplaçants : Willy Grondin (habituel 3e gardien), les jeunes du centre de formation Tripy Makonda, Granddi Ngoyi, Clément Chantôme, Younousse Sankharé et Jean-Eudes Maurice. Le dernier remplaçant était Mateja Kezman.


Et à part ça, en février 2010...


- Raymond Domenech était sélectionneur d'une équipe de France encore vice-championne du monde en titre
- Laurent Blanc entraînait Bordeaux avec Yoann Gourcuff, Geraldo Wendel et Marouane Chamakh
- Neymar, à peine 18 ans, devenait le nouveau phénomène à suivre au Brésil avec Lucas Moura et Leandro Damiao (ce dernier ne connaîtra finalement pas le destin qui lui était promis en Europe)
- l'Espagne n'était pas encore championne du monde
- Kylian Mbappé avait 11 ans et s'éclatait à Bondy
- Zlatan Ibrahimovic commençait à se prendre la tête avec Pep Guardiola à Barcelone (où Thierry Henry faisait banquette)
- malgré les arrivées de Cristiano Ronaldo, Kaka, Xabi Alonso, Karim Benzema et Lassana Diarra, Manuel Pellegrini n'arrivait pas à faire briller le Real Madrid
- José Mourinho dirigeait d'une main de maître l'Inter Milan (futur champion d'Italie, vainqueur de la Ligue des champions, vainqueur de la Coupe d'Italie, vainqueur du Mondial des clubs) avec Wesley Sneijder en maestro et Samuel Eto'o et Diego Milito en chasseurs de buts
- Andreï Arshavin était l'attaquant majeur d'Arsenal avec Robin van Persie, et dans une plus moindre mesure Theo Walcott, Nicklas Bendtner et Carlos Vela
- Olivier Giroud jouait à Tours, en Ligue 2
- Luis Suarez était à l'Ajax Amsterdam, Fernando Torres était à Liverpool, Robert Lewandowski était au Lech Poznan, Harry Kane était au centre de formation de Tottenham, Edin Dzeko était à Wolfsburg avec Grafite, Sergio Agüero était à l'Atlético de Madrid avec Diego Forlan, Radamel Falcao était à Porto, Lisandro Lopez était à Lyon
- Sir Alex Ferguson était encore l'entraîneur de Manchester United où il coachait Edwin van der Sar, Rio Ferdinand, Nemanja Vidic, Patrice Evra, Paul Scholes, Ryan Giggs, Ji-sung Park, Dimitar Berbatov, Wayne Rooney, Gabriel Obertan...
- Lionel Messi et Cristiano Ronaldo n'avaient qu'un seul Ballon d'Or chacun
- Edinson Cavani jouait encore à Palerme avec Javier Pastore
- Jamie Vardy travaillait en tant qu'ouvrier dans une usine
- Manuel Neuer était à Schalke 04, Thibaut Courtois était à Genk avec Kevin De Bruyne, David de Gea était à l'Atlético de Madrid, Jan Oblak était à l'Olimpija Ljubljana
- le Shakhtar Donetsk était tenant du titre de la Ligue Europa