Sous les 30 : les 23

Voir le site Téléfoot

Sous les 30 : les 23
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-05-13T09:50:09.000Z, mis à jour 2010-05-13T09:50:09.000Z

C'est le nouveau feuilleton : qui seront les sept "écrémés" dimanche ? Nous ne voyons que quinze partants certains, quelques duels frontaux, et beaucoup de coups de billard à trois bandes en perspective. Le point complet.

Epuré de quelques habitués (Vieira, Benzema, Escudé) et autres outsiders (Boumsong, Mexès), le groupe France donné mardi par Raymond Domenech porte en lui une liste de vingt-trois d'autant plus attendue qu'elle comptera forcément des audaces. Raymond Domenech - qui réduira sa liste dimanche - annonçait il y a peu avoir dix-huit noms en tête. Dix-huit noms sans surprise selon lui. Nous en comptons quinze, hors risque de blessure : Lloris, Mandanda - Sagna, Gallas, Abidal, Squillaci, Evra - A. Diarra, L. Diarra, Toulalan, Ribéry, Gourcuff, Malouda - Anelka, Henry. Si réellement le sélectionneur en est à dix-huit évidences, elles pourraient concerner Carrasso (plutôt que Landreau), Govou (plutôt que Valbuena) et Gignac (plutôt que Cissé ou Briand). Mais cela reviendrait à donner une prime énorme à l'ancienneté et à faire peu de cas de la forme du moment. Voici les dossiers chauds du moment :


QUATRE DUELS TRES CLAIRS
Derrière Sagna, le titulaire au poste de latéral droit, un duel 100% L1 se dessine entre Fanni, le suppléant naturel du joueur d'Arsenal depuis deux ans, et Réveillère, le Lyonnais revenu à un très bon niveau mais sans sélection depuis l'automne 2005. La forme du moment plaide pour le joueur de l'OL. Dans l'axe, il semble acquis que Rami ou Planus, l'un ou l'autre, ira à la Coupe du monde pour l'ensemble de son oeuvre cette saison. Si Gallas est déclaré indisponible, ils découvriront l'Afrique du Sud en même temps. Au milieu, les trois habitués Toulalan, L. Diarra et A. Diarra vont cohabiter avec un profil plus frais : Diaby, convoqué pour la première fois en 2007, qui possède une ancienneté supérieure à M'Vila. Dans le but, Landreau a rattrapé une bonne partie de son retard sur Carrasso. L'impression du week-end devrait compter.


PRIME A LA POLYVALENCE
Si Raymond Domenech embarque huit défenseurs, comme ce serait la logique d'une équipe qui évolue à quatre derrière, Clichy sera le remplaçant d'Evra pour le poste de latéral gauche. Mais le joueur d'Arsenal, en réalité, peut s'inquiéter de la logique de polyvalence inscrite dans la structure de la liste des trente. Le sélectionneur pourrait très bien considérer qu'Abidal est un candidat naturel derrière Evra. C'est là qu'il évoluait en 2006. C'est là qu'il joue au Barça. Réveillère, s'il est retenu, peut aussi dépanner. Toulalan (dans l'axe) et L. Diarra (côté droit) seraient de leur côté susceptibles de descendre d'un cran pour rendre supportable une liste avec sept défenseurs. Plus haut sur le terrain, la forte présence de joueurs capables d'évoluer côté droit (Govou, Valbuena, Briand) suggère que Ribéry pourrait être amené à évoluer dans un rôle plus axial en cas de difficulté avec Gourcuff.


QUATRE POUR SIX PLACES DEVANT
Avec cinq attaquants de pointe dans sa pré-liste (Anelka, Henry, Gignac, D. Cissé, Briand), le sélectionneur semble devoir en retenir trois ou plus sûrement quatre dont un polyvalent. Dans un rôle de milieu droit, Govou, Valbuena et Briand vont se disputer deux tickets, chacun avec des caractéristiques très différentes. Que Govou soit l'écarté de ce trio semble improbable au regard de son ancienneté et du système de jeu ; on flirte avec le duel Valbuena - Briand... dont le sort dépendra en partie des autres choix effectués en attaque. Gignac, Cissé et Ben Arfa se disputent deux autres billets. Ils dépendent manifestement du rôle qui sera attribué à Henry. Si le Barcelonais est considéré comme un milieu gauche, Gignac et Cissé peuvent embarquer en même temps. Ben Arfa ferait les frais de l'opération. Si Henry a été retenu comme buteur, dans une logique où Malouda s'impose comme le titulaire à gauche, la place de Ben Arfa sera naturelle. C'est entre Cissé et Gignac que Domenech devrait trancher. Ultimes "déchirements" en perspective.

LES STATUTS DES BLEUS :
LES 15 CERTAINS : Lloris, Mandanda - Sagna, Gallas, Abidal, Squillaci, Evra - A. Diarra, L. Diarra, Toulalan, Ribéry, Gourcuff, Malouda, Anelka, Henry.
LES 6 "ANCIENS" : Fanni, Clichy, Diaby, Govou, Gignac, Carrasso.
LES 3 HOMMES EN FORME : Valbuena, D. Cissé, Landreau.
LES 6 OUTSIDERS : Réveillère, Planus, Rami, M'Vila, Ben Arfa, Briand.