73 heures, le match le plus long de l'histoire du football

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-06-23T16:15:00.000Z, mis à jour 2014-06-24T10:33:44.000Z

Entre jeudi et dimanche, trente-quatre joueurs amateurs de Moselle ont participé au match le plus long du monde, un record pour la bonne cause. Celui-ci a duré la bagatelle de... 73 heures.

Soixante-treize heures, c'est la durée du match qui a opposé deux équipes de joueurs amateurs à Kerbach, en Moselle. Selon les participants, ils ont battu le record du plus long match de football au monde. Le but de cette opération était de sensibiliser à une pathologie rare : la maladie de Crigler-Najjar. Deux équipes de onze joueurs, plus sept remplaçants, se sont affrontées sans interruption, nuits et jours. Chaque joueur a alterné deux heures de jeu et de deux heures de pause. « On a cru qu'on n'y arriverait pas », a déclaré l'organisateur, Vincent Stelletta, à l'AFP à l'issue de la rencontre. Poussés par les supporteurs venus nombreux, les joueurs n'ont rien lâché malgré leur « énorme fatigue ». Pour la petite histoire, le score final est de 475 à 473.

Un record pour la recherche
Les joueurs de Moselle ont battu le record établi par des Anglais, de 72 heures, le tout pour la bonne cause. « On avait décidé de se mobiliser pour attirer l'attention sur la maladie rare de Crigler-Najjar, dont la fille de 3 ans de l'un de nos amis, Elena, est atteinte », explique l'organisateur, affirmant que le record sera homologué par le livre Guinness des records. Rappelons que la maladie de Crigler-Najjar touche 20 personnes en France et plusieurs centaines dans le monde. Les individus atteints de cette maladie doivent suivre un traitement lourd, les contraignant à être exposés à une lumière bleue entre douze et quinze heures par jour.

Record du monde du match de foot le plus long battu aujd en France(Kerbach-73h) @DenisBrogniart @DenisEstelle Un RT? pic.twitter.com/rb1KovLPQF

— Femminino Luigi (@FemmininoLuigi) 22 Juin 2014

Pour l'anecdote, deux joueurs ont abandonné, et ont été brièvement hospitalisés.