A 15 sur 15 à domicile, Balotelli permet à Nice de sauver un point face à Angers

Voir le site Téléfoot

RTS1CVGV
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-09-23T08:30:52.184Z, mis à jour 2017-09-23T08:46:19.712Z

Mario Balotelli a inscrit vendredi soir son 15e but en 15 matches à domicile avec Nice. Un but qui fut d'une importance capitale.

Auteur de 15 buts en 15 matches à l'Allianz Riviera, Mario Balotelli a permis à Nice de se sortir du piège angevin. Menés 2 à 0 durant la première mi-temps, les Aiglons ont arraché le point du nul.

Le 5-4-1 du SCO

Nice restait sur deux victoires probantes, dont une brillante face à Monaco, en championnat. Dans son antre, on s'attendait donc à une série prolongée. Mais le SCO d'Angers sait être une équipe surprenante et le 5-4-1 aligné par Stéphane Moulin a posé des problèmes au Gym. Les Angevins ont même réussi à mener au score par l'intermédiaire de Pavlovic (12e) et Toko Ekambi (34e). Bousculés, les Niçois se devaient donc de réagir. Et ils ont commencé à le faire avant la pause.

Balotelli reçu 15 sur 15

Parfois nonchalant, souvent critiqué, Mario Balotelli arrive quand même à affoler les compteurs. Surtout à l'Allianz Riviera, où il a marqué quinze buts en autant de matches joués. Vendredi soir, il n'a pas rendu une copie parfaite, comme d'habitude, mais il a permis à Nice de refaire son retard au tableau d'affichage. Il a réduit l'avantage angevin en transformant un penalty, exercice où il excelle (39e). Puis il a obtenu un corner décisif car ayant abouti au but contre son camp de Traoré (76e). De son côté, Pléa a eu la balle du 3 à 2 au bout du temps additionnel (90e+5) mais sa frappe a été stoppée par Letellier. La victoire aurait de toute façon été bien heureuse pour les troupes de Lucien Favre.

"Il faut savoir attaquer, mais défendre aussi"

Au sortir du match nul (2-2), Lucien Favre a parfaitement analysé ce qui a pêché, "On a connu une entame très, très difficile. On a joué de manière un peu trop précipitée, en passant beaucoup trop par le centre, où ils étaient très compacts. C'était une sorte de 5-4-1 qui se déployait très, très vite après la récupération de la balle". Il pourra quand même se dire que son équipe, provisoirement 6e au classement, a su faire montre d'orgueil alors qu'elle était privée de Seri, l'artiste capable d'emballer les rencontres. Prochain rendez-vous ? La réception de Vitesse en Ligue Europa.


Plus d'actualité