A quoi aurait pu ressembler l'ASM si le projet n'était pas tombé à l'eau ?

Voir le site Téléfoot

James Rodriguez (Monaco)
Par Loïc CHENEVAS-PAULE|Ecrit pour TF1|2015-10-25T13:00:50.190Z, mis à jour 2015-10-25T15:10:04.640Z

La rédaction de Téléfoot.fr a imaginé l'équipe que pouvait avoir Monaco si le club de la Principauté n'avait pas vendu tous ses meilleurs joueurs lors des deux dernières saisons.

Deuxième de Ligue 1 en mai 2014, troisième en 2015 avec un quart de finale de Ligue des champions dans les pattes, l'AS Monaco était promis à un avenir radieux en championnat et sur la scène européenne. Il faut dire que le Rocher a tremblé plus d'une fois ces dernières années avec une descente en deuxième division et des résultats sportifs loin de son glorieux passé. Mais avec l'arrivée à sa tête de Dmitry Rybolovlev, milliardaire russe, en décembre 2011, le club qui a révélé Thierry Henry et David Trezeguet semblait être LE concurrent du Paris Saint-Germain dans notre Hexagone. Il n'en est rien aujourd'hui, la faute à un projet initial qui a beaucoup changé et la vente majeurs de stars et joueurs prometteurs. Mais que serait la formation de Leonardo Jardim sans ce profond bouleversement ? La rédaction de Téléfoot.fr fait le point. 

Téléfoot s'interrogeait déjà en 2014... Et si Monaco avait gardé ses stars ?


Une arrière-garde solide

Sur le plan défensif, l'équipe de la Principauté aurait été extrêmement impressionnant. Si elle possède toujours un excellent gardien dans ses rangs en la personne de Danijel Subašić, l'équipe aurait pu disposer d'une charnière centrale Abdennour-Otamendi, ce dernier ayant été l'une des cibles privilégiées de l'ASM depuis plusieurs saisons. Malheureusement pour les Monégasques, l'Argentin est parti à Manchester City et Valence, son ancien club, l'a remplacé par... Aymen Abdennour. Même chose sur les ailes où Fabinho et Layvin Kurzawa étaient bien partis pour continuer leur progression. Si le Brésilien est resté sur le Rocher, son partenaire à gauche est allé renforcer le Paris Saint-Germain qui cherchait un remplaçant pour Maxwell, 34 ans et en fin de contrat. 


Une attaque explosive

Au milieu, la paire Moutinho-Toulalan, toujours d'actualité, aurait sans aucun doute fait des dégâts, sachant que Geoffrey Kondogbia, auteur d'une dernière saison dantesque avec l'ASM avant de partir à l'Inter Milan, aurait très certainement eu une belle carte à jouer. Devant, il ne fait aucun doute que James Rodriguez, actuellement au Real Madrid, aurait continué à faire des merveilles en étant accompagné d'Anthony Martial, parti à Manchester United, et Yannick Ferreira Carrasco, transféré à l'Atlético de Madrid. En attaque, Falcao aurait pu rester et tenter de retrouver son meilleur niveau dans un environnement plus calme que la Première League après sa grave blessure en janvier 2014 (lésion du ligament croisé antérieur du genou gauche). 


Vasilyev regrette « le contexte monégasque »

Aujourd'hui, le club de la Principauté a perdu la majorité de ses étoiles, les transférant à des prix exorbitants (50 millions d'euros pour Martial + 30 millions de bonus ou encore au moins 80 millions d'euros pour James Rodriguez). Cette manne financière importante lui a permis de recruter certaines pépites comme le jeune Bernardo Silva, acheté l'hiver dernier pour 15,75 millions grâce à la vente de James. Des décisions logiques selon Vadim Vasilyev qui s'était exprimé sur le sujet dans France Football en octobre dernier. « J’ai dit à l’été 2013 qu’il n’y aurait pas d’investissement massif l’été suivant, mais personne ne m’a cru (…) Les revenus commerciaux n’ont pas augmenté de façon significative, même avec l’arrivée de grandes stars comme Falcao et les affluences sont restées insuffisantes. On espérait vraiment plus, on a sous-estimé le contexte monégasque »


Seulement 8e de Ligue 1 après 11 journées, loin derrière le PSG qui caracole en tête, l'ASM marque donc le pas. Dommage pour un club qui avait de belles ambitions il y a deux ans.

Voici à quoi aurait pu ressembler l'ASM si le projet n'était pas tombé à l'eau
Gardien : Subašić 
Défenseurs : Fabinho, Abdennour, Otamendi (ou Toulalan) et Kurzawa
Milieux : Moutinho, Toulalan (ou Kondogbia) et James Rodriguez
Attaquants : Martial, Ferreira Carrasco et Falcao