Dans l'actualité récente

Affaire Aurier : Le joueur du PSG porte plainte contre la police

Voir le site Téléfoot

Ligue des champions : Aurier titulaire avec le PSG contre Manchester City
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2016-05-31T09:08:50.503Z, mis à jour 2016-05-31T10:36:20.725Z

Placé en garde à vue, Serge Aurier, le défenseur du PSG, a porté plainte contre la police pour violences policières. Sa garde à vue a été prolongée.

Rebondissement dans l'affaire Aurier : l'international ivoirien du PSG a déposé une plainte contre des policiers après avoir fait constater des blessures à la lèvre et au front. Toutefois, sa garde à vue a été prolongée. Une nouvelle affaire pour Serge Aurier qui avait insulté son entraîneur, Laurent Blanc, sur Périscope.

Rappel des faits

Lundi, vers 5h40 du matin, Serge Aurier se trouve rue de Ponthieu, à Paris, en face du Titty Twister quand il monte dans une Porsche Cayenne noire immatriculée en Belgique. Le latéral du PSG est accompagné d'un ami, qui conduit, et de deux amies.

Alors que la voiture prend la rue de Berry, une voiture de la BAC arrive en sens inverse et demande au véhicule de s'arrêter immédiatement. L'ami et chauffeur d'Aurier obtempère. Selon des témoins de la scène, une policière demande à Aurier de descendre de la Porsche pour effectuer un contrôle d'identité en lui mettant une lampe torche dans les yeux.

Serge Aurier descend du véhicule mais garde les mains dans les poches. C'est alors que le ton monte et que les versions divergent. Des coups auraient été ainsi échangés et Serge Aurier est placé en garde à vue au commissariat du 8e arrondissement.

Serge Aurier porte plainte

Dans un premier temps, un policier a porté plainte contre Aurier pour violence en raison d'un coup de coude. Mais selon des témoins de la scène, Serge Aurier n'a porté aucun coup. Le joueur a même été à l'hôpital, lundi après-midi, afin de faire constater des blessures à la lèvre et au front.

Ce mardi, Serge Aurier, dont la garde à vue a finalement été prolongée, va être confronté au policier qui l'a arrêté afin d'éclaircir cette affaire. 

[MISE A JOUR : MARDI, 12H33]
Selon le journaliste d'Europe 1, Guillaume Biet, Serge Aurier a été directement renvoyé en correctionnelle. Il sera jugé le 26 septembre pour violences sur un policier.