Dans l'actualité récente

Affaire Chafni : l'arbitre contre-attaque

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-12-20T15:43:00.000Z, mis à jour 2011-12-20T15:46:54.000Z

Johann Perruaux, accusé par Kamel Chafni de lui avoir tenu des propos racistes lors du match Brest - Auxerre, a répondu officiellement par communiqué, récusant les faits.

L'affaire Chafni prend de l'ampleur et les deux protagonistes campent sur leurs positions. Kamel Chafni affirme que Johann Perruaux lui a dit « Dégage l'Arabe » lors du match Brest - Auxerre, tandis que l'arbitre assistant dément.



Dans un communiqué transmis à l'AFP lundi, Johann Perruaux dément vigoureusement les propos dont Kamel Chafni l'accuse : « Même si j'ai réagi vivement, suite aux contestations réitérées de M. Chafni et à son attitude agressive à mon égard, je nie formellement tout propos à caractère raciste. »


Pour se disculper, Johann Perruaux affirme : « Je tiens à la disposition de la justice, que M. Chafni a indiqué qu'il allait saisir, l'intégralité des pièces en ma possession. » il s'agirait là des enregistrements des communications du quatuor arbitral, via les oreillettes dont ils sont équipés.



Kamel Chafni a déjà déclaré qu'il porterait plainte au pénal, et Johann Perruaux compte suivre son exemple : « J'ai demandé à mes conseils de faire le nécessaire pour qu'une plainte pour diffamation puisse être déposée. » Cette affaire pourrait donc rapidement dépasser le contexte sportif également sur le plan judiciaire.

Johann Perruaux et Kamel Chafni semblent tous les deux aussi motivés l'un que l'autre pour aller au bout de l'affaire.