Affaire Chafni : Larsen Touré ne veut pas témoigner

Affaire Chafni : Larsen Touré ne veut pas témoigner
Mauvaise nouvelle pour Kamel Chafni, l'un des témoins cités par l'Auxerrois, Larsen Touré, s'est finalement rétracté. Le Brestois avoue ne pas avoir entendu d'insulte raciste.

Larsen Touré était dans un premier temps apparu comme un soutien de poids pour Kamel Chafni dans l'affaire l'opposant à l'arbitre assistant Johann Perruaux. Mais le Brestois est revenu sur ses propos.


Un témoignage flou

Selon Kamel Chafni, les kinés brestois et Larsen Touré auraient entendu l'insulte raciste proférée par Johann Perruaux. Les kinés ont de suite nié avoir assisté à quoique ce soit, mais le joueur de Brest avait lui soutenu l'Auxerrois, de manière assez floue tout de même : « Il y a eu des insultes, ça c'est sûr. Après, sûrement qu'il y a eu un mot raciste parce que je connais bien Chafni, c'est un joueur droit, il ne se plaint pas pour rien. » Avant d'affirmer « oui, il y en a eu. »


« Je me suis mal exprimé »

Le quotidien L'Equipe dévoile mercredi que Larsen Touré ne serait plus du tout aussi affirmatif : « Je me suis peut-être mal exprimé mais je n'ai pas entendu directement les insultes. Ce sont des joueurs qui m'en ont parlé, et je fais confiance à Chafni. » Une volte-face qui n'arrange pas Kamel Chafni, de plus en plus esseulé dans cette affaire.


« Je ne pourrai pas témoigner »

Larsen Touré, qui n'a donc clairement rien entendu, ou du moins c'est ce qu'il maintient à présent, conclut : « Je ne pourrai pas témoigner car j'étais trop loin de l'incident pour entendre. » Des propos qui ne laissent plus que la valeur de la parole de Kamel Chafni en balance face à celle de Johann Perruaux.

La suite de l'affaire Chafni se déroulera en tout cas sans Larsen Touré.

Vidéos associées

News associées