Dans l'actualité récente

Affaire des Espoirs : M'Vila suspendu jusqu'en juin 2014 !

Voir le site Téléfoot

M'Vila France
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2012-11-08T16:31:00.000Z, mis à jour 2012-11-08T17:14:27.000Z

L'affaire des Espoirs vient de livrer son verdict avec des sanctions terribles pour les cinq joueurs concernés. A commencer par Yann M'Vila, interdit de sélection jusqu'au 30 juin 2014.

La virée en boite de nuit des cinq joueurs de l'équipe de France Espoirs trois jours avant le match retour contre le Norvège leur coûte bien plus chère que prévu. La commission de discipline de la FFF vient de communiquer les sanctions, et elles sont lourdes.

M'Vila ne verra pas le Brésil
La sanction la plus longue concerne Yann M'Vila. Le Rennais paie ses antécédents à l'Euro 2012, où il avait déjà été rappelé à l'ordre pour être sorti sans serrer la main de Laurent Blanc en quart de finale contre l'Espagne. Le milieu de terrain écope ainsi d'une suspension de toutes sélections jusqu'au 30 juin 2014. En clair le sélectionneur en place n'aura même pas à se poser la question de sa sélection au cas où la France serait qualifiée pour la Coupe du monde au Brésil.

Une année sans sélection
Les quatre autres joueurs concernés, sachant qu'ils ne possédaient pas le casier de Yann M'Vila, n'ont pas été épargnés non plus, même si la sanction est moindre. Le communiqué de la FFF indique que Chris Mavinga, Wissam Ben Yedder, Mbaye Niang et Antoine Griezmann « sont suspendus de toutes sélections en équipes nationales à compter du lundi 12 novembre 2012 jusqu'au 31 décembre 2013. » Soit une interdiction totale de jouer des matches internationaux sous le maillot bleu pendant plus d'un an.

La FFF ne rigole plus
Ces sanctions, assez lourdes, prouvent que la FFF a décidé de faire un exemple avec cette affaire. Echaudées par les évènements de 2010 à Knysna (Afrique du Sud), les instances dirigeantes du football français veulent frapper un grand coup afin d'éviter de connaître une nouvelle mésaventure. Une réaction qui peut se comprendre. Les plus véhéments demandaient même une radiation à vie pour les joueurs concernés, mais les sanctions prises paraissent déjà d'une grande sévérité.

De quoi faire réfléchir les internationaux français quant à leur futur comportement.

Retrouvez la liste des 23 sélectionnés pour le match Italie-France.