Dans l'actualité récente

Les affiches du week-end à ne pas manquer !

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Teaser : le Clasico, rendez-vous incontournable du week-end
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-05-04T11:24:43.807Z, mis à jour 2018-05-04T11:26:08.448Z

Après les demi-finales en ligue des champions et en Ligue Europa en milieu de semaine, il y a aura encore un parfum de coupe d’Europe sur plusieurs pelouses européennes, notamment en Espagne.

Le suspense sera présent encore en ce premier week-end de mai. Si les titres de champion sont déjà attribués dans la plupart des grands championnats, cela n’empêche pas de grosses affiches, et certaines sont d’ailleurs décisives pour l’attribution des places qualificatives pour les Coupes d’Europe l’an prochain, et les places d’honneur.


Sporting - Benfica

Portugal, Liga NOS, 33èmejournée,  samedi 5 mai, 21h30

A égalité de points, les deux rivaux historiques du football portugais se retrouvent pour un duel électrique. Le Benfica et le Sporting sont deuxièmes ex aequo, et n’ont qu’une faible chance de lutter pour le titre. Même si mathématiquement, avec 5 points de retard sur le FC Porto, leader du championnat à deux journées de la fin cela reste jouable.

Le Benfica a perdu beaucoup lors des précédentes journées, s’inclinant à 2 reprises lors des 3 dernières journées, perdant ainsi la tête du classement. A présent sous la menace du Sporting, le Benfica ne pourra pas compter dans ses rangs l’un des attaquants les plus prolifiques d’Europe en la personne de Jonas. Le Brésilien de 34 ans, auteur de 33 buts cette saison est blessé depuis la fin mars et son absence explique la mauvaise passe du club qui n’a pris que 3 points sur 9, s’inclinant au passage contre le FC Porto.

Mais le Sporting sera aussi un adversaire redoutable pour Benfica. Déjà vainqueur de la Coupe de la Ligue et qualifié pour la finale de la Coupe du Portugal aux dépends du FC Porto, les coéquipiers de Jérémy Mathieu ont encore une chance de mieux figurer en championnat. Incontestablement, le Sporting a perdu des forces en Ligue Europa. Invaincu depuis avril (4 victoires) la dynamique positive du club pourrait leur permettre d’aller chercher la deuxième place en cas de bon résultat sur la pelouse du Benfica. Et pour cela, ils pourront compter sur le deuxième meilleur buteur de la Liga NOS, le Néerlandais Bas Dost auteur de 26 buts cette saison.



Chelsea – Liverpool

Angleterre, Premier League, 37èmejournée, dimanche 6 mai 17h30

Il s’agit de l’affiche du week-end en Angleterre. En début de saison, les deux formations étaient de sérieux candidats au titre, mais à quelques matches de la fin de saison, les Blues et les Reds se battent pour une place qualificative en Ligue des Champions. Les joueurs de Jurgen Klopp sont 3èmeavec 72 points et devancent les joueurs d’Antonio Conte de 6 points. 

Cinquièmes du classement, les Champions en titre ne sont pas sûr de se qualifier pour la C1 l’an prochain et cette rencontre constitue une belle opportunité de se rapprocher des quatre premières places. Olivier Giroud  et ses partenaires restent sur 3 succès consécutifs en Premier League. Mais les oppositions contre les grosses équipes leur posent problème : ils se sont inclinés à domicile contre les Spurs (1-3) en avril et ont aussi connu deux revers en février face à City (1-0) puis en mars contre United (2-1). A l’aller, les deux équipes s’étaient séparées sur un score de parité (1-1) à Anfield.

Quel sera le visage des Reds à Stanford Bridge ? Qualifiés pour la finale de la Ligue des Champions malgré une défaite à Rome (4-2), les coéquipiers de Mohamed Salah restent sur 2 nuls en Premier League contre Stoke à domicile (0-0) et sur la pelouse de West Brom (2-2). Un temps en lutte pour la deuxième place, ils comptent 5 points de retard sur Manchester United. Surtout, Liverpool compte un match en plus que les autres équipes du Top 6. Ce qui revient à dire qu’en cas de défaite face à Chelsea, les Londoniens pourraient revenir à 3 points avec un match en moins, de quoi relancer la course pour les places qualificatives.



Olympique de Marseille – OGC Nice

France, Ligue 1, 36ème journée, dimanche 6 mai, 21h05

La 36ème journée du championnat de France se conclue sur une très belle affiche avec un fort parfum européen. Les Olympiens, finalistes de la Ligue Europa reçoivent les Aiglons, qui avaient fini 3ème l’an passé en championnat. Les Niçois luttent pour la 5ème place occupée par l’ASSE qui ne les devance que d’un point, alors que les Phocéens tentent de décrocher la deuxième place du classement.

L’OM a connu quelques difficultés lors des précédentes journées, concédant le nul sur la pelouse d’Amiens (1-1). Les rencontres en Ligue Europa ont fait perdre quelques forces à l’OM comme ce fut le cas lors de la réception de Montpellier qui s’intercalait entre les deux matches contre le RB Leipzig. Après un match qui a connu une prolongation à Salzbourg, les hommes de Rudi Garcia pourraient manquer de fraicheur contre Nice.

Les hommes de Lucien Favre n’ont plus connu la défaite depuis le 18 mars (1-2 contre le PSG) mais ils ont aussi perdu des points en route. Sur les 5 matches joués, Mario Ballotelli et ses partenaires ont concédé 3 nuls contre Strasbourg (1-1), Angers (1-1) et Rennes (1-1). Ils se sont aussi imposés contre Montpellier (1-0) et Troyes (0-2). Les derniers matches ont été serrés pour les Aiglons, et le déplacement au Vélodrome ce dimanche s’annonce compliqué contre des Olympiens qui n’ont connu qu’un revers chez eux en 2018 (contre l’OL 1-2) alors que les Niçois ne se sont imposés que 2 fois hors de leurs bases depuis janvier.



FC Barcelone - Real Madrid

Espagne, Liga, 36ème journée, dimanche 6 mai 20h45

Le week-end se termine sur l’une des rencontres les plus attendues de l’année. Les Catalans, récents champions d’Espagne auront droit à une passation de pouvoir en recevant le Real Madrid, vainqueur de la Liga l’an dernier. Maïs probablement sans Pasillo comme annoncé depuis quelques temps.
Les enjeux de cette rencontre sont doubles pour Ernesto Valverde et ses joueurs. D’une part il s’agit de terminer la saison sans une seule défaite et d’établir un nouveau record en Espagne. Mais surtout, Lionel Messi et ses partenaires peuvent remporter un nouveau Clasico afin de montrer leur supériorité au Real Madrid qu’ils avaient déjà battu en décembre à Bernabeu 0-3. Cela permettrait sans doute d’atténuer un peu la fin de parcours douloureuse en Ligue des Champions que les Merengue pourraient à nouveau remporter.


Le Real justement sort d’une demi-finale éprouvante contre le Bayern et difficile d’anticiper l’état physique des hommes de Zidane 5 jours après leur qualification en finale de C1. Sans Carvajal blessé et avec Raphaël Varane incertain, Zinédine Zidane a plus d’un chantier dont il doit s’occuper en amont de cette rencontre. L’animation offensive est aussi une grosse interrogation : qui en effet de Karim Benzema, Marco Asensio ou Gareth Bale accompagnera Cristiano Ronaldo devant ? Pour les Madrilènes, l’objectif sera aussi de se rapprocher de la 2ème place du championnat occupée par l’Atletico qui compte 4 points d’avance (avec un match en plus). Le Real s’était imposé à l’aller et au retour en Super Coupe d’Espagne en août (1-3, 2-0) et restent sur un nul (1-1 en 2016) et une victoire (1-2 en 2015) en Liga au Camp Nou.