Ajaccio - PSG : sans Ibrahimovic ni Silva, Paris trébuche encore

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2012-08-19T21:30:00.000Z, mis à jour 2012-08-19T21:35:18.000Z

Le Paris Saint-Germain n'y arrive pas en ce début de saison, concédant son second nul de suite à Ajaccio sans pouvoir marquer le moindre but. Sans ses stars Ibrahimovic, Thiago Silva ou encore Thiago Motta, le PSG attend toujours sa première victoire cette saison...

En signant un second résultat nul de rang, vierge et en Corse cette fois-ci, le PSG ne démarre pas son championnat comme prévu, la faute à un effectif encore tronqué de ses stars Ibrahimovic, Thiago Silva et autres Thiago Motta. Lavezzi était bien présent, mais a été expulsé.


Ajaccio loin d'être effrayé par le PSG


En Corse, sous une chaleur accablante mais attendue, le PSG se présente dans sa configuration habituelle, mais sans ses stars Zlatan Ibrahimovic, ménagé après un coup reçu à Lorient, ni Thiago Silva et Motta, pas encore prêts. C'est donc avec un trident offensif composé de Néné, Menez et Lavezzi qu'Ancelotti débute la rencontre. Mais malgré tous ces grands noms, c'est bien l'ACA qui prend le jeu à son compte : après 20 minutes de jeu, aura tiré quatre fois, et rien à signaler côté parisien...



Une défense parisienne fébrile avant l'expulsion de Lavezzi


Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour voir Menez, sur une belle ouverture de Nêné, buter sur Ochoa, auteur là-dessus d'un arrêt du pied assez extraordinaire. Un peu calmé par cette action, Ajaccio recule quelque peu, et attendra la seconde mi-temps pour se projeter de nouveau vers l'avant. Et sur une erreur de Sakho, Eduardo trouve le poteau de Sirigu (53ème). Ancelotti a tremblé, et semble attendre plus que jamais l'arrivée de Thiago Silva pour sauver sa défense... Mais ses inquiétudes ne sont pas terminées, puisque Lavezzi, auteur d'un tacle appuyé mais pas ilégal, se fait expulser : les Parisiens joueront la dernière demi-heure à 10 contre 11.



Une panne de courant pour illustrer la panne du PSG


La fin de match ne donnera rien, mise à part l'expulsion de Carlo Ancelotti du banc parisien, et cette coupure de courant qui ne fait que repousser la fin du match d'une dizaine de minutes. Une mésaventure électrique qui fait office d'illustration de ce PSG aux ambitions démesurées mais incapable de l'emporter face à Ajaccio... Ancelotti a certes dû faire sans Ibrahimovic, et avec l'expulsion sévère de Lavezzi, mais la route semble plus longue et ardue que prévu pour le tacticien italien, qui a fait montre ce dimanche soir d'une impatience plutôt malvenue.



Dimanche prochain, le PSG reçoit Bordeaux, et c'est tout le Parc qui espère voir entrer en piste Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva pour la première fois ensemble sous les couleurs parisiennes, mais surtout voir leur équipe l'emporter pour la première fois de la saison. Ajaccio jouera lui samedi, à Valenciennes.