Alessandro Nesta prend sa retraite : Ciao bello !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2013-11-07T17:35:00.000Z, mis à jour 2013-11-08T11:30:45.000Z

Alessandro Nesta a annoncé sa retraite à Montréal (Canada). L'ancien international italien restera l'un des meilleurs défenseurs de l'histoire du football. Une carrière riche en titres, malheureusement perturbée par de trop nombreuses blessures.

Le 7 novembre 2013 restera un jour triste pour le football. Un immense joueur a pris sa retraite sportive, à 37 ans. Alessandro Nesta raccroche définitivement les crampons. Il évoluait depuis 2012 en Major League Soccer à l'Impact de Montréal. Le défenseur central a quasiment tout gagné au cours de sa carrière, en club comme en sélection. Un goût amer demeure pourtant concernant le parcours de l'Italien. L'histoire aurait dû être encore plus belle et la légende plus illustre sans ces graves blessures qui ont trop souvent touché Nesta.

Un surdoué de la défense
Ceux qui ont eu la chance de voir jouer Alessandro Nesta ont forcément été marqués par l'aisance incroyable de ce défenseur central. Nesta, c'était l'élégance personnifiée. Le sentiment que rien ne pouvait arriver à la défense dans laquelle il évoluait. Sens aiguisé de l'anticipation, excellente vision du jeu, qualité de la relance, précision des interventions (passes, tacles, têtes)... Nesta était un défenseur surdoué.

Né à Rome le 19 mars 1976, le jeune Alessandro est repéré à l'âge de 13 ans par la Lazio. Il y effectue toutes ses classes, jusqu'à la signature de son premier contrat pro en 1993. Le 13 mars 1994, Nesta dispute son premier match en Serie A, sous les ordres de Dino Zoff. Il poursuit son ascension et intègre pour de bon l'équipe première avec Zdenek Zeman à partir de la saison suivante.

Alessandro Nesta devient rapidement un élément essentiel de cette Lazio Rome ambitieuse des années 90. Il y évolue de 1993 à 2002 et côtoie des joueurs tels que Pavel Nedved, Paul Gascoigne, Giuseppe Signori, Roberto Mancini, Sinisa Mihajlovic, Diego Simeone, Alen Boksic ou Hernan Crespo. Nesta prend ainsi une part prépondérante dans ce qui demeure la plus belle période du club. Il remporte sous les couleurs de la Lazio la Coupe d'Italie (1998, 2000), la Supercoupe d'Italie (1998, 2000), la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe (1999), la Supercoupe de l'UEFA (1999), et surtout le championnat d'Italie en 2000.

Dix années fastes à l'AC Milan
A la fin de la saison 2001-2002, la Lazio Rome, criblée de dettes, est obligée de vendre ses meilleurs joueurs, à commencer par Alessandro Nesta. L'international italien rejoint alors le Milan AC, où son association avec un certain Paolo Maldini fait saliver toute la planète foot. Il portera les couleurs milanaises dix années durant et formera effectivement des charnières centrales de très haut niveau. Jaap Stam, Paolo Maldini, Thiago Silva seront tous associés avec bonheur à Alessandro Nesta.

Sous les ordres de Carlo Ancelotti, le Milan AC du début des années 2000 renverse tout sur son passage. L'étoile Alessandro Nesta brille de mille feux dans une constellation où apparaissent Paolo Maldini, Andrea Pirlo, Clarence Seedorf, Manuel Rui Costa, Ricardo Kaka, Andriy Shevchenko, Filippo Inzaghi, Gennaro Gattuso, Ronaldinho... En 2003, les Milanais soulèvent la Coupe aux grandes oreilles contre la Juventus avec une charnière Nesta-Maldini. Rebelote en 2007 contre Liverpool avec la même défense centrale. Le Milan AC de Nesta termine également deux fois champion d'Italie, en 2004 et en 2011.

Le club lombard glane aussi une Coupe du monde des clubs durant cette période (2007). Alessandro Nesta est alors au sommet de son art et considéré plus que jamais comme l'un des tout meilleurs défenseurs de la planète. Son association avec Thiago Silva lors de l'exercice 2010-2011 reste gravée dans les mémoires, au même titre que son entente avec Paolo Maldini au début des années 2000. Rarement une charnière aura dégagé un tel sentiment de sécurité.

Les regrets en sélection
Avec tous les titres gagnés en club et 78 sélections en équipe d'Italie, Alessandro Nesta a connu une riche carrière. Il est pourtant difficile de ne pas éprouver certains regrets en s'attardant sur son parcours. Des regrets principalement liés aux mésaventures de Nesta avec la Squadra Azzura.

Lors de la Coupe du monde 1998, Alessandro Nesta se blesse gravement en match de poule face à l'Autriche et doit déclarer forfait pour le reste de la compétition, où l'Italie est éliminée en quart de finale contre la France. Le défenseur connaît la même mésaventure au Mondial 2002. Blessé en match de poule, il ne sera pas remis pour le huitième de finale perdu contre la Corée du Sud. Et quatre ans plus tard, l'histoire se répète en Allemagne. L'Italie remporte cette fois le trophée, mais Nesta se blesse pendant le troisième match, contre la République Tchèque. Il est remplacé par Marco Materazzi, qui ouvre le score. On connaît la suite...

Cette incroyable malchance d'Alessandro Nesta en sélection se vérifie moins lors des championnats d'Europe. Mais le joueur, qui compose peut-être avec Fabio Cannavaro la meilleure défense centrale du monde, ne connaît pas le sacre européen. L'Euro 2000 se termine de manière cruelle en finale contre la France, tandis que l'Euro 2004 est un véritable cauchemar pour la sélection. La Squadra est en effet éliminée en phase de poule sans avoir perdu un seul match !

Alessandro Nesta a pris sa retraite internationale en 2006 après cette victoire en Coupe du monde à laquelle il n'a quasiment pas participé. Après vingt ans passés au haut niveau, l'élégant défenseur raccroche définitivement les crampons en novembre 2013 et indique en conférence de presse : « Je pars vivre à Miami. Pendant un an, je veux apprendre de nouvelles choses. Après cette période, je vais essayer de devenir entraîneur, je ne sais pas encore où, mais c'est sûr je vais essayer. » Notre petit doigt nous dit que ce joueur exceptionnel pourrait devenir un grand entraîneur.