Algérie : Vahid Halilhodzic n'est plus le sélectionneur des Fennecs

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-07T08:10:00.000Z, mis à jour 2014-07-07T08:13:11.000Z

Après un remarquable parcours en Coupe du Monde avec un huitième de finale à la clé, Vahid Halilhodzic a officialisé son départ du poste de sélectionneur de l'équipe d'Algérie.

Cela ne faisait aucun doute. Après la défaite des Fennecs face à l'Allemagne en huitièmes de finale du Mondial, Vahid Halilhodzic avait embrassé et remercié ses joueurs et l'ensemble de son staff. Arrivé au terme de son contrat, l'ancien entraîneur du Paris-Saint Germain n'a pas souhaité le renouveler. Au plus grands dam des Algériens.

« Je pars fier de mon bilan »
Arrivé en 2011 à la tête de la sélection algérienne, Vahid Halilhodzic avait paraphé un contrat de trois ans. Sans véritable surprise, il n'a pas souhaité le renouveler. Dimanche, dans un communiqué de presse, coach Vahid a annoncé son départ de la sélection : « Je pars fier de mon bilan après avoir respecté totalement mon contrat avec la Fédération algérienne de football. Je tiens à associer au succès de l'équipe nationale, le formidable public algérien qui m'a soutenu dès le premier jour de mon arrivée et qui m'est resté fidèle. Je garderai à jamais le souvenir ému de l'accueil extraordinaire qui nous a été réservé au retour du mondial. »

Vahid Halilhodzic ne sera probablemen plu le sélectionneur de l’Algérie après la Coupe du monde entraineur magnifique pic.twitter.com/S3TjmvJ6ni

— Hakima (@HakimaRbz) 1 Juillet 2014

Ne me quitte pas
Après une qualification historique pour l'Algérie en huitièmes de finale d'une Coupe du Monde, Vahid Halilhodzic quitte donc le navire. Une nouvelle qui ne ravira pas les supporteurs des Fennecs, ni le président du pays, Abdelaziz Bouteflika. Les premiers avaient réservé aux joueurs et au Bosnien une ovation à leur arrivée à Alger, avant de lancer des pétitions pour maintenir Halilhodzic à la tête de la sélection. Quant à l'homme fort de l'Algérie, il souhaitait fortement que l'ancien entraîneur de la Côte d'Ivoire renouvelle son contrat. Et pour cause, à la tête des Verts, Vahid présentait un bilan plus qu'honorable : 19 victoires, 5 nuls et sept défaites.

Qui pour le remplacer ?
Selon la presse algérienne, Vahid Halilhodzic devrait s'engager dans le club turc de Trabzonspor. Un choix qui paraît probable, et qui concorde avec les déclarations du coach publiées dans le communiqué de presse : « Aujourd'hui, après avoir vécu trois années en Algérie, mes obligations familiales et l'attrait de nouveaux challenges sportifs ont pesé lourdement dans mon choix. » Pour le remplacer, l'ancien entraîneur de Lorient, Christian Gourcuff, est pressenti.