Allemagne-Algérie : Müller a-t-il fait exprès de tomber sur le coup-franc ?

Voir le site Téléfoot

5 - Thomas Müller (Allemagne)
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-01T10:23:00.000Z, mis à jour 2014-07-01T10:31:03.000Z

La scène n'a échappé à personne. Lors du match opposant l'Allemagne à l'Algérie, Müller s'est écroulé après une combinaison tentée sur coup-franc. Et si tout cela n'était finalement qu'une combinaison préparée à l'entraînement ?

Il est parfois des événements incroyables dans le football. Pour gagner, quelques équipes ou joueurs sont prêts à tout. Si certains plongent dans la surface pour obtenir des penaltys comme Robben, qui l'a avoué, d'autres tentent de déstabiliser leurs adversaires. C'est peut-être le cas de Thomas Müller, qui, lors d'une combinaison sur coup-franc, s'écroule sur la pelouse dans sa course d'élan. Pourtant, en regardant plusieurs fois la vidéo, on s'aperçoit que l'attaquant allemand ne trébuche pas, et rien ne semble justifier sa chute. L'a-t-il fait exprès ?


« Nous avons travaillé ce coup franc à l'entraînement »
Allemagne-Algérie, 86ème minute. Les deux équipes n'ont pas réussi à faire trembler les filets, et sont encore en lice pour accéder aux quarts de finale de la Coupe du Monde. Sur coup-franc, la bande à Löw a l'occasion d'ouvrir le score. Mais à ce moment précis, l'inattendu se produit. Kroos, Ozil, Schweinsteiger et Müller tentent une combinaison. Le dernier part en direction du mur, mais s'écroule littéralement, avant de subitement se relever et de continuer son chemin. Totalement raté, ce coup-franc ne donne finalement aucun résultat.

#ALLALG Müller trébuche lors d'une combinaison sur un coup franc http://t.co/7f7jr4PdvD pic.twitter.com/JAxHX4qHCA

— Téléfút #CM2014 (@telefoot_TF1) 30 Juin 2014

Mais ce n'est un secret pour personne, les coups-francs sont travaillés à l'entraînement, de la justesse de la frappe aux combinaisons les plus farfelues. D'après un journaliste allemand, Raphael Honigstein, la chute de Müller était bien intentionnelle, et la combinaison préparée. Sur Twitter, il cite les propos du défenseur de la Mannschaft Höwedes : « Nous avons travaillé ce coup franc à l'entraînement. Le final n'était pas bon. »

Höwedes: "We practiced that free-kick in training. The final chip wasn't right"

— Raphael Honigstein (@honigstein) 1 Juillet 2014