Dans l'actualité récente

Allemagne-Argentine : Messi rate son rendez-vous

Voir le site Téléfoot

Ce n'était pas le Messi que l'Argentine attendait
Par François Touminet|Ecrit pour TF1|2014-07-14T08:37:00.000Z, mis à jour 2014-07-14T09:14:47.000Z

Le quadruple Ballon d'Or a raté l'occasion de mener l'Albiceleste sur le toit du monde comme l'avait fait avant lui son aîné Maradona. Un nouvel échec en Coupe du monde qui devrait le hanter longtemps.

Désigné à la surprise générale meilleur joueur de la Coupe du monde 2014, Lionel Messi a surtout déçu, une nouvelle fois dans une rencontre décisive, lors de cette finale Allemagne-Argentine (1-0, ap).


Messi encore loin de Maradona

Les marches menant Lionel Messi de la pelouse du Maracana à la tribune protocolaire avaient tout du chemin de croix. En plus d'être contestable, sa nomination au titre de meilleur joueur du Mondial avait quelque chose de l'humiliation. Si son visage restait comme toujours inexpressif, sa tête basse et son attitude prostrée ne cachaient rien de son immense déception. Attendu comme le messie par tout un peuple. Espéré comme le digne successeur du Diego Maradona, dernier capitaine à avoir porté l'Argentine tout en haut de l'Olympe, en 1986, Lionel Messi n'aura pas réussi à emmener l'Albiceleste au paradis.


L'occasion était si belle

Le dénouement est cruel pour le quadruple Ballon d'Or, qui a échoué in extremis dans sa quête du seul trophée qui manque à son palmarès exceptionnel (3 Ligue des champions, 2 Coupes du monde des clubs, 2 Supercoupes d'Europe, 6 championnats, 5 Supercoupes d'Espagne, 2 Coupes). Messi n'a que 27 ans et l'occasion se présentera peut-être de nouveau dans quatre ans en Russie. Mais celle-ci était trop belle pour être gâchée comme elle l'a été par le numéro 10 argentin. Après une entame de tournoi en fanfare (4 buts au 1er tour), Messi est tombé de haut. Victime d'une défense allemande en fer forgé en finale, il se sera une nouvelle montré incapable d'être décisif tout au long de la phase éliminatoire (0 but en Coupe du monde).


Messi moins fort que Neuer

Ce dimanche soir, le grand Messi était absent. Emprunté physiquement, il a beaucoup marché, ne jouant que par intermittence tout en ne se préoccupant peu des tâches défensives. Surtout, il a raté une énorme occasion qui aurait pu le propulser dans la légende du Mondial. Face à Neuer, à la 47e minute, il a raté le cadre. Son tir est venu pour mourir à quelques centimètres du montant du portier allemand Neuer, désigné meilleur gardien. Un titre qui, pour le coup, ne se discute pas. Pas très loquace face aux médias, l'Argentin préférait retenir le tableau d'ensemble. "Nous avons atteint la finale, et ce n'est pas rien, mais cela n'enlève rien à la déception de ne pas avoir gagné, surtout au vu du match que nous avons fait. C'est de là que vient notre colère, mais l'heure est venue de regarder devant." Une sorte de méthode coué car pour lui, l'heure est surtout aux regrets éternels.