Allemagne : Franck Ribéry et le Bayern Munich sont de retour !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-26T13:23:00.000Z, mis à jour 2011-09-26T13:30:15.000Z

Un fringant Borussia Dortmund a osé contester la suprématie du Bayern Munich la saison passé. Mais pour ce nouvel exercice, Franck Ribéry, Arjen Robben et leurs coéquipiers ne lâchent rien.

La saison dernière a été une saison réellement décevante pour le Bayern Munich. Jugez plutôt : une 3ème place en championnat, un 8ème de finale de Ligue des Champions et une demi-finale de Coupe.




Et s'il s'agit d'une saison médiocre (alors que beaucoup s'en contenteraient tout à fait), c'est parce que le Bayern fait preuve d'une constance exceptionnelle en tête du championnat allemand. Sur les 33 dernières saisons, les munichois ont terminé 2 fois ( !) au-delà de la 4ème place, remportant 17 titres de champion, 10 coupes, une C1 et une C3. Fait amusant, le Bayern Munich n'a jamais laissé passer le titre 2 saisons de suite depuis... 1996 !




Ce samedi, le Bayern accueillait un adversaire particulier : le Bayer Leverkusen. Club qui l'a dépossédé d'une place de dauphin directement qualificative pour la Ligue des Champions, alors dirigé par Jupp Heynckes, le nouvel entraineur Bavarois. Résultat ? Un 3-0 net et sans bavure, grâce aux fulgurances de son duo Robben-Ribéry (passe décisive du second pour Muller à la 5ème minute, but du premier à la 90ème) et à un improbable coup franc de Van Buyten (19ème).






Le Bayern Munich a beaucoup à prouver cette saison, et son départ le montre : 18 points sur 21 possibles, 6 victoires en 7 matches, 21 buts marqués pour 1 seul encaissé. Son numéro 7 français s'est exprimé dans Kicker : « Je suis à nouveau le vrai Franck Ribéry, j'ai retrouvé le sourire et le plaisir de jouer (...) Nous sommes devenus beaucoup plus solides en défense. Les recrues nous ont fait du bien. Si on continue comme ça, rien ne pourra nous arrêter ».


Le Bayern Munich semble donc lancé pour récupérer ce qui lui semble presque dû, le titre de champion d'Allemagne. Mais alors que la finale de la Ligue des Champions se dispute cette année dans son antre de l'Allianz Arena, il doit déjà voir plus loin...


Bonus :


Tout cela, nous vous l'avions déjà annoncé...