Altintop pour oublier Ribéry

Voir le site Téléfoot

Altintop pour oublier Ribéry
Par Maxime DUPUIS|Ecrit pour TF1|2010-05-22T12:08:04.000Z, mis à jour 2010-05-22T12:08:04.000Z

Suspendu, Franck Ribéry devrait être suppléé par Hamit Altintop, samedi soir lors de la finale de la Ligue des Champions face à l'Inter. Pour le reste, Louis van Gaal devrait faire confiance à ses titulaires habituels, dont la paire Demichelis-van Buyten et, surtout, l'indispensable Schweinsteiger.

Altintop, la solution à gauche


Franck Ribéry sera le grand absent de la fête madrilène, samedi soir. Certes, le Français sera physiquement présent, mais dans les tribunes de Santiago-Bernabeu. Suspendu par l'UEFA pour trois matches suite à son expulsion face à Lyon en demi-finale aller de la Ligue des Champions, l'international français laisse un vide sur le côté gauche. Vide qui devrait être comblé, numériquement parlant tout au moins, par le Turc Hamit Altintop. Ce dernier avait déjà évolué à cette position lors du match retour face à l'Olympique Lyonnais et les Bavarois n'avaient pas eu à s'en plaindre. Le Turc est moins explosif que le Français mais avait failli marquer le quatrième but bavarois en toute fin de match.


Demichelis et van Buyten, les rocs associés


Altintop pour oublier Ribéry

A Lyon lors de la demi-finale retour, Martin Demichelis et Daniel van Buyten s'étaient croisés. Incertains tous deux, l'Argentin et le Belge avaient joué une mi-temps chacun. Mais pas la même. Samedi soir à Santiago Bernabeu, les deux hommes seront bien ensemble. La défense bavaroise sera donc classique, avec Holger Badstuber de retour sur le flanc gauche et l'inusable Philipp Lahm sur le flanc droit. Louis van Gaal peut s'en féliciter. Jose Mourinho également. En effet, si la charnière centrale belgo-argentine est solide, elle est également caractérisée par son "poids". Van Buyten et Demichelis sont deux beaux bébés difficiles à bouger mais qui ne brillent pas par leur mobilité. Milito, Eto'o et compagnie pourraient en profiter.


Schweinsteiger, la clé


Titulaire inamovible au Bayern Munich, Bastian Schweinsteiger ne bénéficie pas du même traitement médiatique que le soliste Arjen Robben. Mais samedi soir, la clé de la rencontre sera autant entre ses pieds que de ceux du Néerlandais. Pour Louis van Gaal, c'est simple : "Schweini" est le "le meilleur Allemand évoluant au poste de milieu de terrain." La Nationalmannschaft, qui a perdu Michael Ballack pour le Mondial, espère que le coach du Bayern dit vrai. Mais en attendant la Coupe du monde, Schweinsteiger a une Ligue des Champions à gagner. Et un paquet de ballons à bien négocier. En Bundesliga cette saison, le Bavarois touche en moyenne 97 ballons par match. Selon les statistiques d'Opta, seul le Barcelonais Xavi est plus sollicité (105). C’est dire si "Schweini" est important.