Dans l'actualité récente

Amalfitano : " c'est une grande fierté "

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-24T09:34:00.000Z, mis à jour 2012-02-24T09:39:22.000Z

Le nouvel appelé en équipe de France est sur un petit nuage actuellement. Après la victoire arrachée dans l'ultime minute face à l'Inter en Ligue des champions, l'Olympien rejoindra les Bleus à Clairefontaine lundi matin.

Il n'est pas très difficile de trouver ce vendredi le sélectionné le plus heureux de la liste.




Morgan Amalfitano pensait à l'équipe de France. Il ne se cache pas sur le fait qu'une possible sélection était « dans le coin de sa tête » comme il l'a précisé à 20 minutes. A l'approche de l'annonce officielle, le milieu phocéen a même sacrifié pendant quelques instants sa traditionnelle sieste pour voir son nom affiché.




Le sélectionneur national avait précisé lors de sa conférence de presse qu'il suivait le joueur alors même que Blanc était encore entraineur à Bordeaux. Pour Amalfitano, cette sélection est la récompense d'un choix de carrière réfléchi et sans avoir grillé d'étapes : « Si j'étais passé de Sedan à Bordeaux, peut-être qu'on n'en serait pas là. De ne pas avoir joué en Ligue 1 de suite, c'est peut-être ce qui a fait ma force » assure l'ancien Lorientais.




La présence dans la liste pour France-Allemagne n'est qu'une première étape en Bleu pour Morgan Amalfitano. Comme chaque sélectionné, il peut prétendre à une place de titulaire à Brême mercredi prochain. Ironie du sort, le milieu risque d'être en concurrence avec Mathieu Valbuena, son partenaire de club. Pourtant le joueur reste serein face à cette situation : « C'est le football, ce sont les aléas. C'est vrai que c'est un peu étonnant, mais en championnat on joue à des postes différents ». Il en faudrait plus pour diminuer l'enthousiasme de Morgan Amalfitano.


D'ici mercredi, le milieu de terrain se déplacera à Brest avec ses coéquipiers pour la 25eme journée de Ligue 1.