EXCLU TELEFOOT - Amavi explique son transfert manqué à Séville

Voir le site Téléfoot

AMAVI SEVILLE
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-09-17T11:00:00.955Z, mis à jour 2017-09-17T11:00:39.711Z

Dans un entretien exclusif donné à Téléfoot, Jordan Amavi est revenu sur son été mouvementé.

Jordan Amavi revient sur son transfert manqué à Séville. Dans un entretien donné à Téléfoot, dimanche, l’ancien joueur de l’OGC Nice est revenu en détails sur les raisons du refus du club andalou, qui l’avait éconduit après la visite médicale effectuée au début du mois du juillet à cause d’un œdème à son genou droit touché fin 2015 lors d’un match disputé avec l’équipe de France espoirs (rupture du ligament croisé antérieur)

Parti à Séville passer les examens médicaux, le latéral gauche de l’Olympique de Marseille, qui était en stage de préparation avec son équipe d’Aston Villa à ce moment-là, n’avait pas vu le coup venir. "Sur le moment, ça se passe bien. On ne m’en dit pas plus", a expliqué Amavi à Téléfoot. "Le soir je rentre à l’hôtel. Mon agent m’appelle et me dit qu’ils ne veulent pas me faire signer. Il me dit qu’ils ont trouvé quelque chose au genou droit, celui qui a été opéré."

Envoyé dès le lendemain à Madrid pour passer des examens plus poussés avec un spécialiste. Ce passage dans la capitale espagnole va finalement le surprendre. "J’ai vu un spécialiste qui était un spécialiste du pied. Donc rien à voir avec ma blessure. Il me fait deux, trois tests. C’était des tests basiques. Franchement pour un spécialiste… Même moi cela m’a étonné", a ajouté le défenseur.

Amavi : "Une saison réussie ? La Ligue des champions"

Il n’y aura pas de suite. Séville dit non au transfert et laisse le Français sur le marché. "Sur le coup, je ne m'y attendais pas trop, je suis resté un peu choqué. Après voilà, j’ai eu cette grosse blessure. J’ai su relever la tête. Je sais qu’il y a des choses plus graves dans la vie."

Finalement transféré à l'Olympique de Marseille au mois d'août, Amavi a été séduit par le projet du club olympien. "Marseille ce n'est pas n'importe quel club. L'OM ça reste l'OM. L'Olympique de Marseille c'est le grand club de Ligue 1", a souligné le joueur. 

Auteur d'un début de saison inégal en championnat, l'OM s'est repris jeudi dernier en Ligue Europa après son succès à domicile face à Konyaspor (1-0). Une victoire qui a fait du bien aux troupes de Rudi Garcia, en quête de rebond et toujours dans le coup pour jouer les troubles-fêtes devant (11e place avec 7 points). Quel objectif permettrait à cet OM encore en phase de construction de réussir sa saison ? Amavi a eu une réponse claire et nette sur le sujet : "La Ligue des champions. Et pourquoi pas gagner la Ligue 1."