Anelka, "c'est fini"

Voir le site Téléfoot

On change les joueurs !
Par Glenn CEILLIER|Ecrit pour TF1|2010-06-22T06:45:00.000Z, mis à jour 2010-06-22T06:45:00.000Z

Le frère de Nicolas Anelka, Claude, annonce qu'à ses yeux la carrière internationale du joueur de Chelsea est terminée. "C'est fini", a-t-il lancé sur RTL lundi soir. Anelka devrait donner sa version des faits à la fin du Mondial dans une conférence de presse.

Nicolas Anelka a-t-il encore une chance de porter le maillot de l'équipe de France ? Ça semble improbable après son exclusion de l'équipe de France et la dimension prise par cette affaire depuis quelques jours. Claude Anelka, son frère, n'y croit plus. "C’est fini", a-t-il assuré sur RTL, lundi soir. "C’est lui qui dira ce qu’il a à dire, mais pour moi je pense que c’est terminé". Anelka a 31 ans. Ne plus le voir après ce nouveau clash avec les Bleus ne surprendra pas grand monde. Et ce n'est pas pour déplaire à son frère : "Je pense que c’est mieux comme ça, parce que - je parle pour moi - chaque fois qu’il a été en équipe de France, il n’a jamais pu s’imposer, jouer comme il aimerait jouer, ça a toujours été des problèmes, donc à un moment donné il faut que ça s’arrête".


"Content d'être rentré chez lui"


Arrivé à Londres lundi, Nicolas Anelka serait soulagé d'avoir quitté l'Afrique du Sud. Content de pouvoir couper et quitter toute cette agitation médiatique dont il était le coeur depuis la révélation de son insulte envers Raymond Domenech à la mi-temps de France-Mexique (0-2). "J’ai eu mon frère hier, il était tranquille et content d’être rentré chez lui, et de pouvoir retrouver sa famille, que toute cette histoire se termine, et partir en vacances", explique Claude Anelka. "Il m’a dit que c’est regrettable, que ça devait arriver, et que c’est tombé sur lui, pas de chance. "


"Eclaircir l'affaire de A à Z"


Muré dans son silence depuis samedi, Nicolas Anelka ne devrait en sortir de sitôt. Chelsea, avec qui il était d'accord pour prolonger son contrat avant son périple sud-africain, lui aurait conseillé de ne pas s'expliquer avant la fin du Mondial. "Son club lui a dit de ne rien dire pour l’instant", reconnait son frère. "C’est mieux que la Coupe du Monde se termine pour qu’il puisse s’exprimer, ça ne sert à rien de s’exprimer maintenant, ça ne ferait qu’aggraver les choses, et c’est mieux pour l’équipe de France qu’elle termine en espérant qu’elle aille le plus loin possible avant d’éclaircir l’affaire de A à Z." Il va donc falloir attendre pour avoir la version des faits du natif du Chesnay et son choix quant à la suite de sa carrière. Après avoir lâché d'énormes vacheries sur les journalistes, principaux responsables de la situation à ses yeux, Claude Anelka ne répond pas à cette question : le prochain sélectionneur voudra-t-il encore de lui ?