Dans l'actualité récente

Anelka vs. L'Equipe : 150 000 euros réclamés !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2011-05-20T08:29:00.000Z, mis à jour 2011-05-20T09:39:44.000Z

Nicolas Anelka a décidé d'attaquer L'Equipe pour diffamation. Le joueur réclame 150 000 euros au quotidien, jurant qu'il n'a jamais déclaré la fameuse insulte à la mi-temps du France - Mexique.

Nicolas Anelka a porté plainte contre L'Equipe pour avoir publié les insultes envers Raymond Domenech à la mi-temps du match France - Mexique. Insultes qu'il n'aurait selon lui jamais proférées.


Le tribunal correctionnel de Paris étudie vendredi la plainte déposée par Nicolas Anelka contre le journal L'Equipe. Le joueur, qui a écopé de 18 matches de suspension en équipe de France suite aux propos qu'il aurait tenus selon le quotidien sportif à l'encontre du sélectionneur de l'époque, réclame aujourd'hui 150 000 euros et un droit de réponse en Une du journal attaqué.



Nicolas Anelka avait par la suite expliqué à France-Soir sa version des faits. Selon de joueur de Chelsea, quand Raymond Domenech lui a annoncé son remplacement à la mi-temps du match France - Mexique, voilà l'attitude qu'il aurait adoptée : « Je marmonne dans mon coin des choses qui resteront dans le secret du vestiaire. Et qui auraient dû y rester. Mais en aucun cas ce ne sont les mots que j'ai pu lire dans L'Equipe. »



Dans cette affaire, Nicolas Anelka bénéficierait du soutien de ses ex-coéquipiers en équipe de France et présents en Afrique du Sud, Patrice Evra, Eric Abidal et Thierry Henry. Les trois hommes devraient en effet apporter un témoignage écrit appuyant la version de Nicolas Anelka. Du côté de L'Equipe, la défense s'organise et l'avocat du quotidien, Me Adler a déclaré : « Anelka a l'air sûr de lui, mais on sait qu'il n'a pas tout le temps raison. »

Le fiasco de la Coupe du Monde sud-africaine de l'équipe de France continue donc d'avoir des retombées. Le football français n'arrive toujours pas à oublier cet échec.