Angleterre : Fin du match pour Capello

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-02-09T12:00:00.000Z, mis à jour 2012-02-09T15:54:13.000Z

La Fédération anglaise a annoncé mercredi soir la démission de Fabio Capello de son poste de sélectionneur national. L'entraineur italien n'a pas accepté la perte de brassard de John Terry et laisse l'Angleterre orpheline à quatre mois de l'Euro.

L'heure était à l'apaisement en début de semaine mais force est de constater que les discussions ne sont pas allées dans ce sens.




Invité à rencontre le président de la FA David Bernstein à la suite de ses critiques envers sa fédération, l'entraineur italien est rapidement venu à la conclusion qu'un départ était inévitable. Toujours remonté contre la sanction envers son capitaine John Terry, Fabio Capello a fait part d'un vrai ressentiment comme l'a indiqué l'agence Italpress : « Ils m'ont vraiment insulté et ont sapé mon autorité. »




L'annonce du départ du sélectionneur national a provoqué plusieurs réactions de soutien provenant de joueurs des Three Lions. Appelé en équipe d'Angleterre par Capello, Jack Wilshere a réagi vivement sur son compte Twitter : « Je suis choqué, dégoûté même ». Wayne Rooney a salué les qualités de ce « grand entraineur » et s'est permis d'affirmer sa préférence pour un remplaçant anglais sur le banc.




A quatre mois du début de l'Euro, l'Angleterre se retrouve dans une situation inconfortable. La course pour la succession de Capello est déjà ouverte. Pressenti pour rejoindre la sélection au mois de juillet prochain, Harry Redknapp reste en pole position pour le poste. Engagé dans la lutte pour le titre en Premier League, l'entraineur de Tottenham se verrait pourtant mal quitter le club en milieu de saison. Les noms de Guus Hiddink et Stuart Pearce sont également avancées comme alternatives.


Malgré l'absence de titre durant son passage à la tête de l'équipe d'Angleterre, Fabio Capello restera l'entraineur avec le taux de victoire le plus élevé depuis l'après guerre.