Angleterre : Manchester qui rit, Arsenal qui pleure

Voir le site Téléfoot

Arsenal - Olivier Giroud déçu
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-08-18T06:42:00.000Z, mis à jour 2013-08-18T09:03:05.000Z

Si Manchester United a brillé à Swansea (1-4) à l'occasion de la première journée de la Premier League, Arsenal a raté son entrée à domicile face à Aston Villa (1-3). Une défaite annonciatrice d'une saison compliquée pour les hommes d'Arsène Wenger.

Première journée riche d'enseignements en Angleterre avec les victoires de Manchester United et Liverpool et la défaite à domicile d'Arsenal.


Man United prend son envol
« Nous avons été précis dans nos offensives et je suis très content. » C'est un David Moyes heureux qui s'est exprimé au sortir de ce succès en ouverture de championnat pour sa première aux commandes des Red Devils. L'Ecossais ne s'y trompe pas : ses hommes ont livré une copie plus qu'encourageante sur la pelouse de Swansea (1-4). « C'est un déplacement difficile ici et nous gagnons largement sur la fin », s'est encore réjoui Moyes. Deux doublés de Robin Van Persie et Danny Welbeck ponctuèrent la partie. « Quand il appuie sur la gâchette, lui, c'est toujours au fond » dira l'ancien coach d'Everton au sujet du Hollandais. Même compliment à l'adresse de Danny Welbeck, l'autre buteur du jour : « Il a été formidable. Il ne reçoit pas toujours les éloges qu'il mérite par rapport à nos autres buteurs, mais c'est un grand finisseur ». MU entame de la meilleure façon possible une entame de championnat délicate avec Chelsea, Liverpool et Man City au programme des cinq premières journées.


Arsenal déjà dans le dur
Ceux qui se disaient sceptiques quant aux chances d'Arsenal de lutter pour le titre en raison notamment d'un recrutement sans envergure vont être confortés dans leurs positions. En guise d'entrée dans ce championnat 2013-2014, c'est un (premier ?) camouflet que les Gunners ont offert à leurs supporters de l'Emirates stadium. Le soleil n'aura brillé que 20 minutes au-dessus de Londres, le temps notamment pour Giroud d'inscrire son premier but sur un service de Chamberlain (6e). Vingt minutes avant que le vent ne tourne définitivement à l'avantage de leurs adversaires du jour. A leur décharge, les événements n'ont pas vraiment aidé Koscielny et les siens, deux penaltys (dont un sévère) et une expulsion (du défenseur central français) sanctionnant les approximations londoniennes. « Prendre un bon départ est vital » avait prévenu Wenger rentré aux vestiaires sous les sifflets. Il n'a pas été entendu par ses joueurs.


Liverpool du bon pied
Faire mieux que la saison dernière, voilà l'objectif annoncé par le club de Liverpool toujours meurtrie par sa décevante septième place décrochée en championnat la saison passée et qui ne correspond pas aux canons de la maison. En l'absence de Suarez suspendu, qui sera bien un « Red » cette saison, les hommes de Brendan Rodgers ont effectué une partie convaincante conclue sur un score minimaliste (victoire 1-0). C'est l'inévitable Daniel Sturridge qui, d'une frappe du gauche à ras de terre (37e), a donné une ampleur méritée à la domination sans partage des Reds de Liverpool. Un succès encourageant donc même si tout ne fût pas si simple pour les joueurs de la Mersey. En toute fin de match (88e), le portier belge Simon Mignolet, pour sa première sous son nouveau maillot, évita le partage des points en stoppant un penalty suite à main d'Agger dans la surface.


Lors de la 2e journée, Arsenal se déplacera à Fulham, Liverpool à Aston Villa et Manchester recevra Chelsea.