Angleterre - Montenegro : les Anglais restent sous pression

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-12T09:49:00.000Z, mis à jour 2013-10-12T11:08:00.000Z

Mise sous pression par la victoire de l'Ukraine sur la Pologne (1-0), l'Angleterre a repris la première place du groupe H en venant à bout du Monténégro (4-1). Elle devra battre la Pologne mardi pour assurer sa place au Brésil.

Poussifs en première période, les Anglais ont pris le large en seconde face aux Monténégrins. Le match face aux Polonais, mardi, sera décisif pour la qualification.


Ne pas se rater face à la Pologne

Un pas en avant. Voilà seulement ce qu'ont fait les Anglais ce vendredi soir à Wembley toujours pas assurés d'aller au Brésil en dépit de leur large succès face au Monténégro (4-1). La faute à l'Ukraine, qui a dominé la Pologne (1-0), et qui reste dans leur roue à un point au classement. L'Angleterre n'aura donc toujours pas le droit au faux-pas mardi à Wembley contre la Pologne à moins d'espérer un miracle des joueurs de Saint-Marin face à ces mêmes Ukrainiens. Avec une différence de buts défavorable de moins 45 en 9 matchs, mieux vaut ne pas compter sur eux.


L'attente puis la déferlante

Après une première période inquiétante, c'est Wayne Rooney s'est chargé de débloquer la situation en étant à l'affut après une frappe de Sturridge repoussée par Poleksic (49e). Dans la foulée, Boskovic (51e) marquait contre-son-camp. En partie rassuré, le public de Wembley a tout de même eu droit à son lot de suspense. Après un tir de Jovetic sur la barre (63e), Damjanovic, d'une frappe de 20 mètres, a ramené son équipe à un but des Anglais. Mais, Townsend, titularisé pour la première fois, redonnait de la marge aux Britanniques (77e). Sturridge, dans le temps additionnel, enquillait un quatrième but sur penalty.


Towsend séduit Wembley

Principal enseignement de cette partie : l'équipe aux Trois Lions a enfin trouvé un joueur, en la personne d'Andros Towsend (Tottenham), capable de dynamiter le flanc gauche des défenses adverses. Titularisé à la surprise générale, Roy Hodgson pouvait se satisfaire de son coup : "On se posait des questions sur la titularisation de Townsend. On pesait le pour et le contre mais lui doit être ravi ce soir. On avait prévu quelque chose, que sa vitesse nous ouvre des portes contre une défense regroupée, et finalement c'est ce qu'il s'est passé. Laisser des joueurs comme Milner ou Wilshere sur le banc, avec leur talent, ce n'est jamais simple. Pour un jeune, ce n'est jamais facile de faire ses débuts avec la sélection mais il a eu un grand impact. Et il a réussi à reproduire ce que je l'avais déjà vu faire à QPR l'an passé et Tottenham cette saison."


L'Angleterre jouera sa qualification mardi à Wembley en recevant la Pologne. Le Monténégro, hors course, recevra la Moldavie.