Angleterre : un Manchester United à réaction

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2012-11-24T16:38:00.000Z, mis à jour 2012-11-24T17:35:05.000Z

Victorieux 3 buts à 1 de Queens Park Rangers, les Mancuniens prennent provisoirement la tête de la Premier League en attendant la prestation de City demain.

Menés au score, les joueurs de Manchester United ont pris leur temps pour prendre le dessus sur la formation de Djibril Cissé (3-1).


Man U prend les commandes

Une première période à l'envers, une seconde à l'endroit. Comme souvent cette saison à Old Trafford, et même plus généralement en championnat, Manchester United a joué avec les nerfs de son public avant de lui offrir un spectacle digne de ce nom. Au final, les hommes de Sir Alex Ferguson, statufié devant l'enceinte du stade depuis cette semaine, glanent leur dixième succès de la saison (en 13 journées) et s'emparent des commandes du championnat.


QPR a fait de son mieux
Opposé à la lanterne rouge (zéro victoire, quatre nuls, six défaites !), Manchester, en dépit de quelques situations favorables au cours de quarante-cinq premières minutes n'a pas réussi à concrétiser son emprise face à un bloc de QPR très discipliné. Seul Wellbeck, dans tous les bons coups, et, à un degré moindre Rooney, flirteront avec l'ouverture du score. Les quelques sifflets descendus des tribunes à la pause étaient, une fois n'est pas coutume, justifiés.


Man U trouve la solution sur coup de pied arrêté
Loin de s'arranger, les affaires des Mancuniens se compliquaient peu de temps après la reprise avec l'ouverture surprise du score par Mackie (0-1, 52e). Le déclic, certainement, pour passer la surmultiplié. Et comme souvent quand on ne trouve pas la solution dans le jeu, c'est sur corner, par deux fois, que Rooney & Co, se sortirent de l'ornière. Deux têtes signées des hommes de l'ombre Evans (64e) et Fletcher (68e). Le plus dur était fait. Restait à entériner ce succès ce que ne manquait pas de faire dans la foulée Chicharito Hernandez (71e) tout juste rentré en jeu.


Doté de deux points d'avance, United attend désormais la réaction de son voisin City qui joue demain à Chelsea (17h).