Quand Antoine Griezmann refusait le PSG et Arsenal…

Voir le site Téléfoot

RTS1KIZV
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-11-29T15:12:36.919Z, mis à jour 2017-11-29T15:23:51.087Z

Antoine Griezmann est l’un des joueurs les plus convoités sur le marché. Alors qu’il a choisi de rester avec les Colchoneros cet été, il reconnait qu'il aurait pu quitter l’Espagne ces dernières années.

L’un des meilleurs joueurs français des dernières années se confie dans une autobiographie « Derrière le sourire » dont le journal madrilène AS publie quelques extraits. Ceux-ci démontrent que les sollicitations pour le joueur Rojiblanco ont été nombreuses…


2015, rendez-vous manqué entre le PSG et Griezmann

Avant l’arrivée de Neymar, le PSG aurait pu s’offrir une autre star de lIga. Antoine Griezmann a toujours plu au club de la capitale, et selon les extraits publiés par AS, sa coupe du monde 2014  réussie a séduit de nombreux clubs : « J’ai choisi l’Atletico Madrid plutôt que Tottenham en 2014, et j’ai rejeté une offre du PSG en 2015. »

Selon les journalistes espagnols, Nasser Al-Khelaïfi préparait la succession de Zlatan Ibrahimovic et avait ciblé Antoine Griezmann pour remplacer le géant suédois, mais le natif de Mâcon a choisi la stabilité pour rester  en Espagne avec Diego Simeone à l’Atletico Madrid.



Griezmann fâché avec Arsenal ?

Avant le mondial au Brésil, l’international tricolore évoluait à la Real Sociedad. Et déjà, le jeune gaucher plaisait aux meilleurs techniciens. As prête en effet ses propos à Griezmann : « J’avais une proposition du coach du FC Barcelone qui était à époque Pep Guardiola en 2011. »

Mais en plus des Blaugrana, le Madrilène plaisait aussi à Arsenal, et l’intérêt semblait réciproque. Les contacts avaient été pris en 2013, mais l’histoire ne s’est pas conclue comme le révèle le quotidien madrilène : « J’ai attendu, j’ai attendu et j’attends toujours. Comme on n’avait plus aucune nouvelle, Eric (son agent)  a appelé Grimandi (adjoint de Wenger à l’époque) qui lui a dit que Wenger était toujours intéressé par lui et lui a demandé d’attendre. »

« Finalement, quelques heures avant la clôture du marché, il nous a fait savoir qu’Arsenal ne solliciterait pas un transfert. » Et l’attitude des Gunners n’a pas plu à Antoine Griezmann selon les propos de son autiobiographie reportés par AS : « Je n’aime pas qu’on me dise quelque chose et que ça n’arrive pas. Donc quand Eric n’a dit plus tard que le club de Londres était à nouveau intéressé, je lui ai dit: « Oublie, après le coup qu’ils nous ont fait... » A la place, c'est Yaya Sanogo qui a rejoint les Gunners en 2013.