Dans l'actualité récente

Après le Clasico, Zidane l'affirme : "on va revenir plus fort"

Voir le site Téléfoot

RTX2EN8T
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-12-23T20:04:28.497Z, mis à jour 2017-12-23T20:04:30.121Z

Accusant le coup, Zinédine Zidane a quand même tenu un discours conquérant au sortir de la lourde infligée par le FC Barcelone à l'issue du Clasico.

Zinédine Zidane a quelque peu accusé le coup après la défaite du Real Madrid lors du Clasico disputé à Santiago Bernabeu. Mais il promet que ses hommes reviendront plus fort.

Un sale record

Zidane est sur un nuage depuis son arrivée sur le banc du Real Madrid. Mais cette saison, les choses semblent aller un peu moins bien. Une première période difficile à gérer dans sa jeune carrière d'entraîneur. Il aurait voulu terminer sa très belle année 2017 sur une bonne note. Mais c'est finalement une défaite dans un Clasico et à domicile. D'ailleurs, Zidane est devenu le premier coach à perdre deux fois de suite face au Barça à Bernabeu en Liga. Il s'en serait bien passé.

Il défend Benzema

En conférence de presse, Zidane a pris la défense de ses joueurs, particulièrement Karim Benzema, copieusement sifflé par le public. L'attaquant a touché le poteau en première période et un but aurait pu tout changer. "Je vais toujours défendre mes joueurs, c'est un moment qui est compliqué pour lui. C'est souvent lui qui sort, qui est sifflé... Mais ça c'est le lot de tous les joueurs, quand il y a des moments un peu difficiles. Il va falloir être fort, lui va l'être, moi je vais l'être avec lui et puis tous les autres, tous les joueurs" a-t-il souligné.

"On va revenir plus fort"

Le Real Madrid se retrouve maintenant à 14 points du FC Barcelone au classement, un écart synonyme de perte de titre pour les Merengue. "Je n'ai pas pour habitude de baisser les bras, je pense que lui aussi. Et tous les autres aussi. C'est un moment compliqué, critique pour nous aujourd'hui, ça c'est sûr, parce qu'on est très déçu, très affecté. Mais on va revenir plus fort" a prévenu Zidane, obligé de tenir un discours positif pour rassurer ses troupes et les supporters à la veille du passage à 2018.