Dans l'actualité récente

Arbitres : la France n'ira pas au Brésil

Voir le site Téléfoot

error
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-01-15T11:59:00.000Z, mis à jour 2014-01-15T16:58:19.000Z

La Coupe du monde 2014 n'a pas démarré que la France subit déjà une sérieuse déconvenue. Aucun de ses arbitres n'a été retenu pour la compétition. Une première depuis l'édition 1974.

L'arbitrage français, régulièrement critiqué depuis plusieurs saisons en Ligue 1, a finalement été sanctionné par la FIFA. Aucun de ses représentants n'a été retenu pour la Coupe du monde 2014.

Aucun Français dans la liste
La FIFA a dévoilé mercredi matin dans un communiqué la liste des arbitres retenus pour officier lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil. 25 trios d'arbitres ont été sélectionnés, plus 8 duos d'arbitres de soutien, issus de 43 pays. L'Europe compte ainsi 9 trios (Allemagne, Turquie, Suède, Pays-Bas, Serbie, Portugal, Italie, Espagne, Angleterre) et 1 duo de soutien (Norvège). Aucune trace de du trio français présélectionné, composé de Stéphane Lannoy et de ses assistants Frdéric Cano et Michael Annonier.

Qualité de compréhension du football
Les critères de sélection livrés par la FIFA sont intéressants à souligner : « La sélection des officiels pour le Brésil s'est faite essentiellement sur la base de leur personnalité et de la qualité de leur compréhension du football en termes de lecture du jeu et de reconnaissance des approches tactiques des équipes dans chaque match. » L'absence d'arbitre français traduit-elle des lacunes dans les domaines évoqués ?

Remise en question obligatoire
Ce véritable camouflet infligé à l'arbitrage français relance le débat sur son mode de fonctionnement et son efficacité. La FFF et les instances dirigeantes du corps arbitral devront rapidement tirer les enseignements de cette sanction. Rappelons que la dernière fois que la France n'a compté aucun arbitre en Coupe du monde remonte à l'édition 1974 en Allemagne.

Noël Le Graët, président de la FFF, se déclare dans un communiqué « très déçu » par cette absence d'arbitres français au Mondial. Il n'est sûrement pas le seul.