Dans l'actualité récente

Et si Arda Turan était la recrue phare du FC Barcelone cet été ?

Voir le site Téléfoot

Arda Turan FC Barcelone
Par Nicolas SCHIAVI|Ecrit pour TF1|2016-08-18T09:51:44.016Z, mis à jour 2016-08-18T09:55:19.230Z

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne avec le FC Barcelone, le milieu turc a brillé sous les couleurs catalanes. Son talent retrouvé pourrait être une des clés du jeu barcelonais cette saison.

C'est un retour en grâce. Recruté en juillet 2015 par le FC Barcelone pour un montant de 34 millions d'euros (+7 de bonus), l'international turc n'avait pas pu porter le maillot Blaugrana avant janvier 2016, date à laquelle l'interdiction de recrutement du Barça était levée. Après une demi-saison compliquée et un Euro 2016 raté, Arda Turan est en train de renaître de ses cendres à la faveur d'une très bonne prestation mercredi soir en Supercoupe d'Espagne.

Tranquille comme le Barça

Déjà victorieux sur le terrain du FC Séville (2-0) au match aller, le FC Barcelone n'a fait qu'une bouchée de leurs adversaires au Camp Nou avec un succès 3 à 0. L'équipe catalane remporte son premier trophée de la saison et a surtout pu compter sur l'homme du match : Arda Turan.

Le milieu de terrain a inscrit un but dès la 10e minute sur une passe de Lionel Messi. Malgré le courage des Sévillans et des possibilités d'égalisation notamment sur pénalty (31e), le Barça a enfoncé le clou dès l'entame de la deuxième mi-temps avec un nouveau but du turc. Auteur d'un geste magnifique, Turan a doublé la mise d'un lob de près de 30 mètres à la 46e minute. La Pulga a aggravé le score à la 55e minute sur une passe décisive de Lucas Digne, très en vue. Reste à savoir si Luis Enrique trouvera une place à Arda Turan dans le onze de départ lorsque Neymar reviendra des Jeux Olympiques.

Digne passeur décisif

Les Français Lucas Digne et Samuel Umtiti étaient tous deux titulaires. Après une entame de jeu difficile et largement dominée par le FC Séville, les défenseurs internationaux ont assuré l'essentiel sur le plan défensif. Umtiti a malgré tout provoqué un pénalty à la 32e minute, en laissant traîner sa main dans la surface de réparation après une frappe de Correa. Un incident sans conséquences puisque Claudio Bravo a détourné le tir d'Iborran en corner.

De son côté, Lucas Digne a été passeur décisif lors du troisième but et est monté en régime après le premier quart d'heure en s'offrant quelques belles montées offensives. Il a été remplacé à la 60e minute par Jordi Alba. Entre la qualité de passe d'André Gomez et la vista d'Arda Turan, le côté gauche du jeu barcelonais a d'ailleurs brillé dans son ensemble lors de ce match retour.