Argentine : Messi et Pastore appelés, pas Lucho

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-23T14:22:00.000Z, mis à jour 2011-09-23T14:29:37.000Z

Alejandro Sabella a donné la composition de son équipe d'Argentine pour les prochains matches face au Chili et au Venezuela. Le capitaine Leo Messi et Javier Pastore en sont, Lucho Gonzalez en sort.

Beaucoup des meilleurs joueurs du monde sont aujourd'hui argentins (Messi, Tevez, Agüero, Mascherano), mais la sélection peine à profiter de cette génération dorée. Fraîchement nommé, Alejandro Sabella doit trouver la bonne formule.

Le nouveau sélectionneur argentin a utilisé 2 formations différentes lors des matches amicaux disputés en Inde et au Bangladesh. Un 4-3-3 assez classique face au Venezuela (avec un bon Lucho), puis un 3-3-2-2 original contre le Nigeria. Les 2 alternatives ont donné des résultats mitigés, et on ignore l'avancée des réflexions de Sabella. Il est difficile de « lire » sa liste telle qu'elle, mais on notera la présence d'un seul vrai avant-centre, Gonzalo Higuain. Premières réponses le 7 octobre, face au Chili.

Au milieu, on note l'absence de Lucho Gonzalez, que Sabella avait rappelé début septembre après plus d'un an et demi d'absence. Le phocéen paye peut être la très bonne forme d'Ever Banega avec Valence. A moins que le sélectionneur argentin suive attentivement la Ligue 1, et qu'il ait noté les performances moyennes de Lucho avec l'OM, qui contrastent avec les débuts fracassants de Javier Pastore au PSG. Ce dernier sera en tous cas présent, et briguera une place de titulaire dans l'entrejeu.

La liste de Sabella ne manque pas de surprises. L'absence de Carlos Tevez, encore en phase de reprise avec City et éclipsé par Agüero, n'est pas encore significative. Celles de Cambiasso et Zanetti pourrait l'être plus. L'Inter a raté son début de saison, mais Sabella a tout de même appelé Ricky Alvarez, guère plus brillant que ses aînés. Ce ne serait pas la 1ère fois que Javier Zanetti disparaitrait de la sélection, bien qu'il soit recordman des capes... Rodrigo Palacio, « le joyau », fait lui son retour en albiceleste.
L'Argentine veut remporter la prochaine coupe du monde, chez le rival brésilien, grâce au talent de Messi, le meilleur joueur du monde. Elle doit d'abord se qualifier, et débute donc les qualifications le 7 octobre prochain face au Chili, avant de jouer le Venezuela le 11.