Dans l'actualité récente

Argentine : Messi rêve de jouer... aux Newell's Old Boys !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-09-08T10:53:00.000Z, mis à jour 2011-09-08T11:06:28.000Z

Après 2 victoires en amical avec l'équipe d'Argentine, Messi a évoqué son " rêve " : revenir au pays pour jouer aux Newell's Old Boys. Il a également parlé de Maradona, Neymar ou Ronaldo.

Leo Messi, malgré son rayonnement au FC Barcelone ou son nom lui-même, n'est pas encore « prophète en son pays ». L'Argentine lui en veut, un peu, car elle le connait mal, et parce qu'il ne lui a pas encore apporté la gloire qu'elle attend.

Leo Messi, né à Rosario, a quitté sa terre natale pour intégrer les équipes de jeunes du FC Barcelone à 13 ans. Il a confié son mal du pays à ESPN Brésil : « Depuis tout petit je rêve de jouer en Argentine, et en particulier aux Newell's Old Boys. Je veux vraiment expérimenter la sensation de jouer pour eux. Je restais toujours debout tard le soir pour les regarder jouer quand j'étais petit». Newell's Old Boys, le club de Rosario où il a commencé, et où on joué Gabriel Batistuta, Jorge Valdano ou Gabriel Heinze.

Interrogé par des journalistes brésiliens, le prodige argentin a évidemment dû donner son avis sur l'éternel débat relatif au titre envié de « meilleur joueur de tous les temps ». Et sa réponse n'est, elle non plus, par surprenante : « Maradona est le meilleur de tous les temps, sans aucun doute. Je n'ai pas vu jouer Pelé mais ça ne me manque pas ». Pas étonnant pour un argentin, pour un joueur coaché par Maradona en sélection, et pour un joueur comparé à D10S depuis de longues années.


Les brésiliens, toujours très chauvins, ont trouvé moyen de l'interroger sur leur nouveau joyau, , Neymar, annoncé au Real Madrid ou au FC Barcelone. En restant assez neutre, le meilleur joueur du monde ose un compliment : « Neymar est un grand joueur et, de fait, il me semble que sa présence ferait beaucoup de bien à la Liga ». Mais avec ou contre lui ? Il a moins de retenue au moment d'évoquer Ronaldo, le brésilien, qui est le « meilleur attaquant » qu'il aie jamais vu jouer.

Si les déclarations de Leo Messi sont rarement tapageuses, l'évocation d'un retour en Argentine ravira ses compatriotes. Le nouveau capitaine de la sélection est un vrai argentin, lui reste maintenant à faire gagner son pays, comme Maradona ou Kempes avant lui.