Arsenal : Après 39 blessures, Abou Diaby est enfin de retour

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-07-29T14:56:00.000Z, mis à jour 2014-07-29T15:02:05.000Z

Blessé à 39 reprises depuis son arrivée à Arsenal en 2006, Abou Diaby n'a jamais réellement réussi à s'imposer sur la durée à Londres. Trahi par son corps, l'international tricolore a même pensé à raccrocher définitivement les crampons. Désormais rétabli, Diaby compte réussir sa saison à Arsenal.

A Arsenal, Abou Diaby avait connu des débuts prometteurs, brillant dans l'entrejeu londonien. S'il a pris part à 178 matches avec les Gunners depuis 2006, en quatre ans, il n'en a disputé que 32. Mis à mal par un physique trop fragile, le joueur a passé son temps à l'infirmerie. De retour en forme, Diaby a joué les deux premiers matches amicaux d'Arsenal. De quoi apercevoir enfin le bout du tunnel.

Diaby a pensé à la retraite
A Arsenal, les saisons se suivent et se ressemblent pour Abou Diaby. L'international français erre entre l'infirmerie et les terrains, sans jamais pouvoir enchainer plusieurs rencontres. Depuis son arrivée à Londres, le Français s'est blessé à 39 reprises (ce chiffre oscille entre 37 et 39 selon les sources). En mars 2013, il est victime d'une rupture des ligaments croisés du genou, avant de rechuter en octobre de la même année. Maudit, le joueur ne dispute qu'une seule rencontre avec Arsenal la saison dernière. Agé de 28 ans, l'ancien joueur d'Auxerre a même pensé à arrêter définitivement le football. Dans des propos relayés par la Gazzetta dello Sport, Diaby admet avoir failli craquer : « Quelques fois pendant ces mois, la pensée de raccrocher définitivement les crampons a traversé mon esprit. Mais mon amour du foot a eu le dessus et je me suis rendu compte que je ne pouvais pas abandonner, car je suis encore jeune et j'ai besoin d'être positif. C'est cela qui m'a donné la force d'aller de l'avant, et maintenant que j'ai l'opportunité de retourner sur un terrain, je ne veux pas la laisser s'envoler. »

Cartographie d'Abou Diaby: pic.twitter.com/WCZx27RT8C

— Mickaelmadar (@Mickaelmadar) 26 Juillet 2014

Abou Diaby entrevoit la sortie du tunnel le 11 mai dernier, à l'occasion d'un match contre Norwich. Le jour de son anniversaire, il dispute les 16 dernières minutes de la rencontre. Depuis, le joueur est sur une pente ascendante, et se sent enfin prêt à enchainer les matches : « Pour moi, il est juste important d'être de retour et en mesure de jouer. Je suis vraiment confiant et optimiste. J'ai travaillé dur pendant plus d'un an. »

De retour pour de bon ?
Le travail finit par payer, et Diaby connait une intersaison assez riche. Il a disputé les deux premiers matches amicaux des Gunners, dont toute la seconde période face aux New York Red Bulls. Une véritable renaissance pour le milieu de terrain : « Je n'avais pas joué pendant 45 minutes depuis plus d'un an donc j'étais très content d'être de retour pour un match « normal ». J'espère que je vais pouvoir continuer comme ça. Mon genou est parfait, il va très bien. La présaison se passe très bien jusqu'ici, on a encore trois semaines et j'espère au moins faire 90% de la préparation. Ce serait déjà un succès pour moi. » Pourtant, à Arsenal, le Français pourrait ne plus faire de vieux os. Et pour cause, il ne lui reste plus qu'une année de contrat avec les Gunners. S'il veut un renouvellement, il va devoir montrer qu'il est désormais capable de résister aux blessures, et qu'il est toujours ce joueur talentueux présenté comme le « nouveau Vieira. » Voilà désormais le nouveau combat qui attend Diaby.

Diaby : My love for football is so big i that I couldn't quit . Tbh I can't believe he's actually BACK pic.twitter.com/paDVOi3sCD

— Arsenal Future (@madimaadi) 29 Juillet 2014

Si Abou Diaby retrouve son niveau d'antan, il pourrait bien prétendre à une place en Equipe de France pour l'Euro 2016. D'ici là, le chemin est encore long, très long...