Dans l'actualité récente

Arsenal battu par Tottenham dans le derby du nord de Londres

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-10-03T14:02:00.000Z, mis à jour 2011-10-03T14:07:59.000Z

Tottenham accueillait Arsenal pour le compte de la 7ème journée de Premier League. Les Spurs ont remporté le derby du nord de Londres, 2-1, et le comportement d'Arsène Wenger fait polémique.

Entre le 7 novembre 1999 et le 22 janvier 2008, soit 18 derbys du nord de Londres consécutifs, Arsenal est resté invaincu face au rival historique de Tottenham. Cette époque est aujourd'hui révolue, et les trajectoires des 2 clubs semblent se croiser...

Les invincibles du début des années 2000 sont bien loin. Arsenal n'est plus une grande équipe. Et face à Tottenham et son armada offensive (Van der Vaart-Bale-Modric-Adebayor), le résultat semble logique. Arsenal a eu la possession du ballon, s'est crée des occasions (Gervinho notamment), mais Tottenham a frappé 2 fois (Van der Vaart, 40e, et Walker, 75e). Le but de Ramsey (51e) n'ayant fait illusion que jusqu'à ce but de Walker suite à une faute de main de Szczesny, excellent jusque là.

Fait rare, le comportement d'Arsène Wenger a fait polémique après le match : il aurait refusé de serrer la main de Clive Allen, préparateur du club rival. Lequel l'aurait traité de « two-bob », argot londonien pour m***e. Propos démentis par Allen, tandis qu'Arsène Wenger dit ne pas l'avoir ignoré, et semble vouloir se concentrer sur le terrain. Emanuel Adebayor, lui, a été conspué par les supporters visiteurs tous le match durant, ce qui était attendu.

Au milieu du terrain, et face aux nombreux absents (Wilshere, Diaby, Song étant lui déplacé en défense centrale), Wenger avait décidé de titulariser Francis Coquelin, jeune milieu de terrain défensif de 21 ans, formé à Laval et prêté la saison dernière à Lorient. Présent dans les duels, sobre dans l'utilisation du ballon, propre techniquement, il fait partie des satisfactions de ce match. Bacary Sagna a lui aussi livré un excellent match face à Gareth Bale, avant de se fracturer le péroné ; il sera absent 3 mois.

Ce lundi, Arsenal est 15ème du championnat d'Angleterre, Tottenham 6ème. Le monde à l'envers pour les fans d'Arsenal, mais une situation presque logique au vu des effectifs respectifs...