Dans l'actualité récente

Arsenal - Chelsea : si on mixait les équipes ?

Voir le site Téléfoot

Eden Hazard - Chelsea
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-09-24T10:17:51.690Z, mis à jour 2016-09-24T10:25:49.910Z

Arsenal et Chelsea se retrouvent ce soir (18h30) pour le premier grand choc londonien de ce début de Premier league. Si les deux équipes proposent des effectifs prestigieux, que donnerait un onze qui croiserait les deux ?

Alors que le derby Londonien entre Chelsea et Arsenal se tient ce soir (18h30) à l'Emirates Stadium pour le compte de la 6e journée de premier League, nous avons cherché à imaginer un onze de rêve composé de joueurs des deux équipes. Organisé en 4/3/3, l'équipe de rêve présente un profil très équilibré.

L'équipe type des joueurs qu'Arsène Wenger aurait pu recruter à Arsenal:

La défense

Entre Thibault Courtois (24 ans) et Petr Cech (34 ans), une chose est sûre, les cages de cette équipe virtuelle seront bien gardées. Si le premier nommé fait certainement partie des trois meilleurs gardiens au monde, le second n'a plus rien à prouver dans un championnat anglais qu'il fréquente depuis maintenant 12 ans. Surtout le Tchèque présente la particularité d'avoir évoluer sous les deux maillots (494 matches avec Chelsea, 47 avec Arsenal). Prime à la vieillesse donc !

En charnière, si la fiabilité est la première qualité requise, le Blues Gary Cahill et le Canonnier Laurent Koscielny s'imposent naturellement. Durs au mal et incisifs, ils mettent à distance la concurrence que peut représenter David Luiz ou encore Per Metesacker jamais à l'abri d'un jour sans.

Pour les latéraux, pas simple de départager sur le côté droit, beaucoup mieux fourni que le côté gauche, Hector Bellerin (Arsenal) et César Azpilicueta (Chelsea). Si on se fie aux dernières impressions, la volée de l'Espagnol cette semaine en Coupe de la Ligue face à Leicester (2-4 ap) fait pencher la balance en sa faveur. A gauche, difficile de trancher dans le duel ibérique entre Marcos Alonso et Nacho Monreal. Par souci d'équité dans cette défense mixte, avantage au latéral d'Arsenal Alonso.

Le milieu

Au milieu de terrain, on a l'embarras du choix tant le pedigree des joueurs présents est élevé. Puisque N'Golo Kanté est incontournable partout où il passe, il l'est également dans notre onze-type. A ses côtés, dans un registre défensif, on préfèrera Cesc Fabregas, auteur d'un très bon début de saison, à Francis Coquelin. Dans le registre offensif, duel de haut vol entre Willian et Özil. Mais les prestations trop souvent ternes du second offre le statut de titulaire du poste au Brésilien.

L'attaque

Là encore, on est confronté à un problème de riche. Si Eden Hazard est indiscutable, malgré une pauvre saison 2015/2016 sous le maillot des Blues, les deux dernières places sur le front de l'attaque sont plus âprement disputées. Alexis Sanchez prend néanmoins le meilleur sur son coéquipier Théo Walcott. A la pointe de l'attaque, Giroud, de retour ce samedi, doute trop en ce moment de ses qualités (et les observateurs aussi) pour postuler. C'est donc presque à contre-coeur que l'on fait une place à l'imbuvable Diego Costa.

arsenal