Arsenal : Fabregas vers Barcelone ? A moins que l'Inter ou Chelsea...

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-06T22:01:00.000Z, mis à jour 2011-06-06T22:01:00.000Z

L'avenir de Cesc Fabregas continue d'alimenter les gazettes. Celui-ci semble s'écrire loin d'Arsenal, mais où ? Le FC Barcelone reste favori, mais l'Inter Milan ou Chelsea n'abandonnent pas.

Aujourd'hui capitaine d'Arsenal, personne ne sait avec certitude où jouera Cesc Fabregas la saison prochaine. Alors tous les jours ou presque, de nouveaux éléments viennent alimenter les suppositions...




Andreï Arshavin, jamais avare en déclarations choc, a récemment donné du grain à moudre à la presse anglaise et au Daily Star. Le russe a ainsi confié : « Fabregas a offert de petits cadeaux à chaque joueur et je lui ai demandé « Qu'est-ce que c'est ? Un cadeau d'adieu? » Il n'a pas répondu. Ce qui veut dire qu'il y a quelque chose derrière son silence». Cesc Fabregas pourrait donc aller voir ailleurs, après 9 ans passés à Londres.







Le FC Barcelone négocierait la venue de Fabregas, de façon à satisfaire Josep Guardiola, qui a fait du gunner son objectif numéro 1 pour cet été. Alors que le Barça souhaite le faire venir depuis plus d'un an maintenant, il pourrait ajouter aux 40 millions demandés le prometteur Thiago Alcantara. Ce dernier serait invité à croiser Fabregas pour le remplacer à Londres. Mais cet échange irait contre la politique de valorisation des jeunes des catalans, et ils tentent déjà de négocier une clause de rachat.




Catalan pur jus, formé au Barça, Fabregas donnerait sa priorité au FC Barcelone. Mais d'autres grands d'Europe n'ont pas encore renoncé à l'attirer. En Angleterre, Roman Abramovich tiendrait particulièrement à le faire traverser Londres, et serait prêt à mettre 55 millions d'euros sur la table. Assez pour convaincre les Gunners de renforcer un concurrent direct ? L'Inter de Leonardo, lui, penserait à l'espagnol an cas de départ de son meneur de jeu hollandais, Wesley Sneijder.


Après une saison décevante, Arsenal semble devoir se préparer à un été agité, avec Samir Nasri et Cesc Fabregas annoncés partant. Arsène Wenger devra se montrer persuasif pour les retenir et rester crédible... et compétitif.