Dans l'actualité récente

Arsenal : les Gunners en panne de munitions

Voir le site Téléfoot

Arsenal - Olivier Giroud déçu
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-06T16:15:00.000Z, mis à jour 2013-10-06T18:06:21.000Z

Malmenés par l'équipe des Baggies, les Gunners ont su réagir en seconde période pour accrocher un match nul (1-1) qui leur permet de rester en tête du championnat, à égalité avec Liverpool, à la faveur de leur meilleure attaque.

Arsenal, moins tranchant que ces dernières semaines, concède un nul face aux Baggies de West Bromwich Albion.


Arsenal, le coup de moins bien

Auteur de leur meilleur départ depuis 2007, Arsenal a flanché ce dimanche à West Bromwich Albion. Longtemps mené au score, les Gunners décrochent un match nul qui leur permet néanmoins de conserver la tête de la Premier League devant Liverpool à la différence d'une meilleure attaque (+14 contre +11). S'ils n'ont pas brillé face à de séduisants joueurs de West Brom', difficile de parler de coup d'arrêt pour une formation en plein progrès ces dernières semaines.


Amalfitano se distingue encore

Pas vraiment dominateurs mais pas vraiment dominé non plus, les Baggies auront eu le mérite de se montrer plus efficaces. Décisif la semaine passée sur la pelouse d'Old Trafford (2 buts), Morgan Amalfitano a remis ça juste avant la pause. Décalé par Mulumbu, l'ancien Marseillais centre depuis l'aile droite sur Yacob. Le milieu défensif argentin, oublié par la défense, crucifie Szczesny d'une belle tête piquée sur la gauche du gardien polonais (1-0, 42e). Pour son match et pour ce qu'il avait accompli il y a huit jours, le Français sera chaleureusement salué par le public à sa sortie en fin de rencontre.


Anelka rate le coche

Le tournant de ce match aura lieu en début de seconde avec un revenant, Nicolas Anelka, toujours décisif mais en faveur de son ancienne équipe cette fois-ci. La raison? Deux occasions manquées coup sur coup entre la 47e et la 52e minute face au portier d'Arsenal. Deux ratés qui coûtent chers face à une formation londonienne plus très loin de son rythme de croisière. La sanction pour les locaux n'allait d'ailleurs pas traîner. Suite à un bon travail de Giroud, Rosicky mettait en retrait pour Wilshere qui reprenait du gauche. Le ballon, légèrement dévié, mourrait au ras du poteau gauche de Myhill, impuissant (63e). Arsenal revenait dans la course mais manquera singulièrement d'essence pour arracher davantage. West Wromwich, lui, confirme son goût pour les grosses cylindrés.


Lors de la prochaine journée, Arsenal recevra Norwich et West Bromwich Albion se déplacera à Stoke City.