Dans l'actualité récente

Arsenal : Kane mate les Gunners

Voir le site Téléfoot

Harry Kane - Tottenham
Par François TOUMINET|Ecrit pour TF1|2015-02-07T13:43:00.000Z, mis à jour 2015-02-07T16:04:52.000Z

Menés au score, les Spurs dominateurs ont retourné la situation via un doublé de Kane pour remporter le derby londonien (2-1). Ils passent devant Arsenal (5e, 42 pts) au classement pour s'installer provisoirement sur le podium de la Premier League (3e avec 43 pts).

Harry Kane, l'homme en forme de Tottenham, s'est fendu d'un doublé et permet aux siens de signer un succès de prestige face à son voisin londonien.


Harry Kane, héros de White Hart Lane

La décision a mis du temps à venir mais elle était attendue. Et qui d'autres que Harry Kane, 21 ans, buteur attitré des Spurs cette saison (12 buts en championnat, 22 toutes compétitions confondues), et symbole du club, pouvait ainsi faire basculer White Hart Lane dans l'euphorie. Un succès qui récompense une formation qui n'a cessé de se projeter vers l'avant face à une autre, Arsenal, à la peine pour ne serait-ce qu'approcher les cages de Hugo Lloris. Pour les Spurs, la victoire dans le derby a des répercussions immédiates au classement. Ils passent devant leur adversaires du jour pour grimper provsoirement à la troisième place de la Premier League. Une belle après-midi en somme pour Pochettino et ses joueurs.


Arsenal marque et s'éteint

Ce 175e derby de l'histoire a donc été un match complétement fou. L'intensité était au rendez-vous, tout comme les occasions, le plus souvent arrêtées par deux gardiens au sommet de leur art. Pour Arsenal, se retrouver en tête à la pause ressemblait à un petit hold-up. Sur un mouvement mené par le trident offensif d'Arsenal, initié par Danny Welbeck, relayé par Olivier Giroud et conclu à la limite du hors-jeu par Mesut Özil, les Gunners avaient rapidement pris les devants au tableau d'affichage (0-1, 11e). Ce fut leur seule occasion de la première période. Ils n'en auront guère davantage en seconde.


Ospina et Lloris brille

Toujours dominateurs, les Spurs parvenaient à réveiller leurs supporters dès la reprise. Sur une tentative de Dembélé de la tête repoussée par Ospina, Kane suivait comme à la parade (56e, 1-1). Arsenal, dès lors, allait passer la plupart de son temps à écoper. Comme sur ce tir croisé de Dembélé repoussé par Ospina (59e) ou ce duel avec Kane (64e). En face, Lloris, lui-aussi passé par Nice, brille ponctuellement comme sur cette frappe de Welbeck (61e) ou cette tête de Koscielny (62e). Des gardiens aux mains chaudes donc. Mais ça, c'était avant le 22e but de la saison d'Harry Kane : aux 35 mètres, Bentaleb délivrait un centre parfait que le jeune attaquant anglais reprenait idéalement de la tête (86e, 2-1). Un bonheur intense pour la révélation de la saison en Angleterre et qui restera de longues minutes sur la pelouse au coup de sifflet final pour profiter de la communion avec ses supporters.


Lors de la prochaine journée (10 et 11 février), Tottenham se déplacera à Liverpool et Arsenal recevra Leicester.