Arsenal et Leicester lancent la Premier League par un festival offensif

Voir le site Téléfoot

RTX3B9YP
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-08-12T07:53:57.105Z, mis à jour 2017-08-12T07:55:34.595Z

Arsenal s'est imposé face à Leicester sur le score de 4 buts à 3, notamment grâce à des buts d'Alexandre Lacazette et Olivier Giroud.

Alors que c'est la première de son histoire qu'elle démarre un vendredi, la Premier League a pu compter sur des joueurs d'Arsenal et de Leicester généreux offensivement. 4-3 à l'arrivée pour les Gunners : le championnat est bel et bien lancé et les Frenchies de Londres sont déjà en forme.

Lacazette ne s'est pas fait attendre

Hasard du calendrier, Arsenal et l'Olympique Lyonnais jouaient en même temps. Si l'équipe française s'est faite prier pour ouvrir le score (grâce à un coup franc de Memphis Depay), Alexandre Lacazette, son ancien buteur providentiel, n'a pas attendu longtemps avant d'ouvrir son compteur en Premier League. L'attaquant a marqué de la tête sur sa première tentative (2e) et il n'est que le 7e joueur d'Arsenal à faire trembler les filets pour son baptême avec les Gunners. Prometteur.

Un doublé pour Vardy

Mais la rencontre était loin d'être terminée et les supporters en ont clairement eu pour leur argent. Pas du tout sonnés par l'ouverture du score rapide des Londoniens, les Foxes ont su réagir en profitant des errements défensifs du trio Holding-Monreal-Kolasinac. Okazaki les a d'abord fait payer grâce à sa rapidité (5e) avant que Vardy, bien servi par Albrighton, ne donne l'avantage une première fois à Leicester (29e). Fort heureusement pour les Gunners, Welbeck a égalisé juste avant la mi-temps (45e+2).

Giroud enfile son costume de sauveur

Après la pause, Vardy a redonné une nouvelle fois l'avantage à son équipe sur un corner botté par Mahrez (56e). Voyant son équipe menée 3 à 2, Arsène Wenger a décidé de revoir ses plans en passant à un 4-2-3-1 avec les entrées en jeu de Ramsey et Giroud. Bien lui en a pris car le premier a égalisé (82e) et le second a enfilé, comme souvent, son costume de sauveur d'une tête pleine de rage (86e). "J'ai laissé une porte de sortie à Giroud, mais je suis heureux qu'il ait décidé de rester" a expliqué Wenger au Micro de Sky Sports. On peut comprendre sa déclaration au regard des statistiques : Giroud a marqué sept buts en Premier League en tant que remplaçant, soit trois de plus que n'importe qui.