Arsenal-Manchester City : Flamini répond à Silva

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2014-03-29T19:43:00.000Z, mis à jour 2014-03-29T19:48:46.000Z

Le premier choc de Premier League du week-end a accouché d'un match nul entre Arsenal et Manchester City. Les Citizens ont loupé l'occasion de prendre la première place à Chelsea, qui a signé un revers plus tôt.

Une semaine après avoir pris feu face à Chelsea (0-6), Arsenal n’a pas subi la loi de Manchester City. Les deux équipes ont partagé les points, ce qui laisse Chelsea, défait plus tôt, en tête. Liverpool a l’occasion de l’occuper.

On a cru à une nouvelle correction
Equipe en forme du moment en Premier League avec cinq clean sheets de rang, Manchester City restait sur un succès retentissant à Old Trafford. En face, Arsenal a enchaîné une lourde défaite et un nul décevant (2-2 contre Swansea City). Entre une équipe dominatrice et une autre en quête de succès, l’affiche promettait. Et elle n’a pas déçu puisque les deux rivaux se sont rendus coups pour coups. Avantage d’abord aux Citizens, après l’ouverture du score d’un Silva reprenant une frappe de Dzeko repoussé par le poteau (18ème). Elle est venue récompenser les beaux mouvements offensifs des hommes de Manuel Peligrini, sachant qu’Arsenal n’a pas démérité. Non, le club de Londres a plutôt attendu son heure.

Le déclic pour Arsenal ?
On a peut-être enterré Arsenal trop vite. Car les Gunners ont bel et bien réagi face à l’armada de Manchester City, handicapée par un Yaya Touré beaucoup moins mordant que d’habitude. L’heure d’Arsenal, donc, est arrivée à la 53ème, juste après une tentative loupée des Citizens. Mathieu Flamini, plus en vue que Giroud, trop souvent battu dans son duel avec Demichelis, a offert l’égalisation aux siens après un très beau service de Podolski. Au final, il y aura eu une mi-temps pour chaque équipe dans cette rencontre assez équilibrée et accouchant d’un nul logique, bien que n’arrangeant personne.

Qui sera champion ?
Manchester City a loupé le coche. En effet, les hommes de Manuel Peligrini auraient pu occuper provisoirement la première place du classement, toujours détenue par Chelsea. Avec 67 points, ils sont à deux points des Blues, avec autant de matches en retard. Ils pourraient ainsi en compter jusqu’à quatre si double victoire il y a. La bonne affaire, ce sont les Reds de Liverpool qui la feront s’ils gagnent le choc face à Tottenham. Les Gunners, eux, restent quatrièmes et devront encore patienter pour retrouver le goût de la victoire.