Dans l'actualité récente

Arsenal : Quand Wenger a laissé filer Cristiano Ronaldo

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo et Wayne Rooney sous le maillot des Red Devils
Par Stéphane Renaux|Ecrit pour TF1|2015-09-13T09:58:48.090Z, mis à jour 2015-09-13T23:13:19.064Z

Recruté par les Red Devils en 2003 en provenance du Sporting Portugal, Cristiano Ronaldo aurait pu rejoindre les Gunners.

L’entraîneur d’Arsenal est peut-être passé à côté de l’un des plus grands joueurs du début du XXIème siècle. 

Priorité au stade 

Dans un livre paru ces derniers jours, Arsene Wenger, The inside story of Arsenal under Wenger (L’histoire d’Arsenal à travers Wenger), John Cross, rédacteur en chef du football au journal The Daily Mirror, fait des révélations intéressantes. Le journaliste britannique affirme que si Cristiano Ronaldo, courtisé par les meilleurs clubs de Premier League à l’époque, n’a pas signé en faveur d’Arsenal, c’est parce que le club londonien avait besoin d’argent pour la construction de son nouveau stade, l’Emirates Stadium, dont les travaux avaient démarré en janvier 2004. 

"Arsenal ne pouvait pas se le permettre

"La crise explique pourquoi ils n’ont pas obtenu la signature de Ronaldo car Wenger savait que le club ne pouvait pas se le permettre, même si Sir Alex Ferguson - entraîneur de Manchester United - a admis qu’Arsenal essayait désespérément d’avoir sa signature. Ronaldo, programmé pour devenir un Ballon d’Or et l’un des meilleurs buteurs de l’histoire, est allé voir le centre d’entraînement d’Arsenal mais United s’est battu pour acquérir sa signature", explique John Cross dans son ouvrage. Un transfert qui a fait le bonheur des Red Devils puisqu’avec eux, l’attaquant portugais a remporté trois championnats, une Ligue des champions, sans oublier un Ballon d’Or. Avant d’être vendu en 2009 au Real Madrid pour environ 95 millions d’euros. 

Ibrahimovic et Yaya Touré, désirés mais manqués 

Par ailleurs, John Cross écrit que le manager français Arsène Wenger avait également manqué deux jeunes cibles à fort potentiel, en l’occurrence Zlatan Ibrahimovic et Yaya Touré. L’attaquant suédois, alors à l’Ajax Amsterdam, avait refusé la demande du technicien de passer un essai. Au final, le joueur avait rejoint la Juventus Turin. Néanmoins, si Arsenal ne comptait pas Cristiano Ronaldo dans ses rangs, cela ne l’a pas empêché de glaner le titre de champion de Premier League en 2004, en terminant la saison invaincue. Pas mal ! Et qui c’est ce qui aurait pu se produire s’il avait porté le maillot canonnier…