Arsenal : Nasri à Manchester City, c'est fait !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-08-23T13:32:00.000Z, mis à jour 2011-08-23T13:41:41.000Z

Samir Nasri portera bien les couloirs de Manchester City cette saison. C'est le club d'Arsenal qui l'a annoncé sur son site officiel. Montant du transfert : plus de 28 millions d'Euros.

Arsenal a animé le marché des transferts cet été, mais sur le front des départs et pas, ou peu, sur celui des arrivées. Après la signature de Cesc Fabregas au FC Barcelone, c'est au tour de Samir Nasri de quitter le club.

Arsène Wenger et ses dirigeants ont affronté un terrible dilemne. Il ne restait qu'un an de contrat à Nasri avec Arsenal, et celui-ci aurait donc été libre de signer où bon lui semblait à l'été 2012. Alors qu'une prolongation n'était pas envisagée par le Marseillais, celui-ci a donc contraint Wenger de le céder au richissime Manchester City, pour environ 25 millions de livres (28,5M€). Arsenal l'a confirmé sur son site officiel, et le transfert dépend seulement de la visite médicale, prévue ce mardi.

A moins d'un an de l'Euro 2012, Samir Nasri disposait d'un certain confort à Arsenal : le départ de Fabregas en faisait le patron incontesté d'un milieu de terrain gunner composé d'espoirs (Wilshere, Ramsey, Frimpong). Roberto Mancini, manager de Manchester City, aura lui une abondance de solutions dans l'entrejeu : Nasri, Silva, Milner, Barry, Yaya Touré... Reste à savoir si Nasri jouera dans l'axe (où Laurent Blanc voudrait le fixer avec les bleus) ou sur un côté (comme à Arsenal).


Depuis l'arrivée de nouveaux actionnaires, Manchester City pille régulièrement Arsenal : Kolo Touré, Emmanuel Adebayor, Gaël Clichy et maintenant Samir Nasri. Si ses nouveaux moyens ont permis à l'autre club de Manchester de jouer dans la cour des grands, Arsène Wenger était autrefois capable de conserver ses meilleurs joueurs. Henry, Vieira, Bergkamp, Campbell, Pirès n'avaient pas quitté Arsenal alors qu'ils faisaient figure de références à leur poste. Manque de moyens ou d'ambitions ?

Samir Nasri posera donc bientôt avec un maillot bleu ciel, qui lui rappellera peut être ses jeunes années Marseillaises. Manchester City lui offrira-t-il les titres qui lui échappent depuis le début de sa carrière ?