Arsenal : Nasri à Manchester United pour 11 millions d'euros ?!

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-10T09:14:00.000Z, mis à jour 2011-06-10T09:24:37.000Z

Samir Nasri n'a toujours pas prolongé à Arsenal, ce qui donne des idées à Alex Ferguson. Manchester United pourrait ainsi attirer le Français pour environ 11 millions d'euros seulement.

Cela ressemble de plus en plus à un nouveau feuilleton de l'été : le transfert d'un des chouchous de l'Emirates, Samir Nasri, vers l'ennemi, Manchester United. En tous cas, la presse anglaise en fait ses choux gras, alors que l'avenir de Cesc Fabregas s'inscrirait lui aussi loin de Londres...




Samir Nasri est un joueur majeur pour Arsenal. Il y a vite été adopté par les supporters, il est très apprécié par son coach (Arsène Wenger), et ses performances sont bonnes depuis son arrivée à Londres en 2008. L'on connait aussi la rivalité, ou même l'inimitié, qui peut exister entre Wenger et Sir Alex Ferguson, et à la notable exception de Mikael Sylvestre (alors en perte de vitesse), aucun joueur n'est passé directement d'un club à l'autre depuis qu'ils sont tous deux en poste. Soit depuis 1996.




Mais comme nous l'avons déjà évoqué, Samir Nasri veut aujourd'hui, à 24 ans, garnir son armoire à trophées, encore désespérément vide. Et parce qu'Arsenal ne semble plus, année après année, en mesure de disputer les titres majeurs à United ou Chelsea, le Marseillais hésite à signer une prolongation de contrat. Interrogé par Telefoot sur sa situation et un éventuel transfert, sa réponse a été très évasive (vidéo ci-dessous). A un an de la fin de son contrat, ne pas prolonger son bail à met Nasri en position de force, et Arsenal sous pression.







Il avait procédé de façon similaire à Marseille en 2008, utilisant sa situation contractuelle pour obtenir un bon de sortie. Arsenal va craindre de devoir libérer Nasri gratuitement dans un an, et prêtera donc une oreille attentive à ses prétendants s'il ne prolonge pas. Ferguson compte à profiter, le français étant une solution pour rajeunir son milieu après le refus de Sneijder (qui veut rester à Milan) et les exigences de Tottenham pour Modric (plus de 35 millions d'euros).



Arsène Wenger a bien affirmé que Nasri ne partirait pas à Manchester United, mais c'est bien le joueur et son agent (Jean-Pierre Bernès) qui semblent avoir les cartes en main. Mais la somme évoquée (10 millions de livres) ressemble tout de même trop à un prix d'ami...