Arsenal : Nasri partira peut-être, mais pas à Manchester United

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par David CASSAN|Ecrit pour TF1|2011-06-03T19:00:00.000Z, mis à jour 2011-06-03T20:21:10.000Z

Samir Nasri n'est pas certain de jouer à Arsenal la saison prochaine. Les discussions sur la prolongation du Français stagnent, mais Arsène Wenger exclut un départ à Manchester United.

Aujourd'hui en rassemblement avec l'équipe de France, Samir Nasri n'ignore pas que sa situation personnelle à Arsenal affole les médias Britanniques.




Lors de son départ de l'OM en 2008, Nasri avait choisi Arsenal, parmi tous ses prétendants, pour son entraineur (Arsène Wenger), son goût pour les joueurs Français (Vieira, Pirès et Henry y sont des légendes) et son ambition. Las, Arsenal et Nasri n'ont pas remporté le moindre titre depuis. Lui veut gagner des titres, veut en gagner vite, et il commence donc à s'impatienter. Au moment de prolonger, ces doutes s'ajoutent à un désaccord financier, Nasri réclamant une réévaluation.




La prolongation de contrat, pourtant souhaitée il y a peu par Samir Nasri et son agent, ne s'est donc toujours pas concrétisée, et la rumeur l'envoie aux quatres coins de l'Europe. Sir Alex Ferguson lui-même s'intéresserait ainsi au milieu des Gunners pour rajeunir son milieu. Mais Arsène Wenger ne supporterait pas un transfert chez sa Némésis : « Une chose est sûre : nous n'allons pas le vendre à Manchester United »(RTL).




L'avenir de l'éphémère capitaine de l'équipe de France semblait encore il y a peu indissociable d'Arsenal. Et si ce n'est plus tout à fait le cas, il reste probable que Nasri reste à l'Emirates Stadium la saison prochaine. Sa décision dépendra certainement en grande partie du recrutement décidé par Arsène Wenger, Nasri étant évidemment prêt à rester dans un Arsenal ambitieux. Si au contraire Wenger laissait par exemple filer Fabregas sans recruter du « lourd », son numéro 8 serait tenté de regarder ailleurs...


Les hésitations de Samir Nasri figurent très bien la situation assez trouble du club d'Arsenal, dont on saura cet été s'il va enfin retrouver ses ambitions... Arsène Wenger semblait plutôt confiant à ce sujet.