Arsenal : Özil marque son territoire

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-09-14T13:58:00.000Z, mis à jour 2013-09-14T16:12:07.000Z

Guidé par sa nouvelle recrue Mezüt Özil, Arsenal s'est imposé à Sunderland (1-3). Une troisième victoire en quatre matches qui place les Gunners à la première place provisoire du classement.

Large victoire d'Arsenal qui enchaîne en championnat. Pour ses premiers pas sous son nouveau mailllot, Özil s'est montré décisif. Giroud aussi.

Özil donne déjà le tempo

Onze minutes, c'est le temps qu'il a fallu à Mezut Özil pour poser sa main (ou plutôt son pied) sur le jeu des Gunners d'Arsenal. Onze minutes et une passe parfaite, après un contrôle qui ne l'était pas moins, dans la course d'Olivier Giroud pour l'ouverture du score sur la pelouse de Sunderland. Après Benzema au Real, c'est l'autre attaquant de pointe de l'équipe de France qui profite déjà des caviars du milieu allemand tout juste débarqué. Un quatrième but en quatre matches au passage pour le Français, auteur du meilleur début de saison de sa carrière. Déjà craint en Premier League, le jeu de contres d'Arsenal va à l'avenir inquéter plus d'un de ses rivaux avec la présence de l'ancien madrilène.


Walcott maladroit

Theo Walcott, et ses jambes de feux, ne devrait pas tarder lui non plus à profiter de ces nouvelles offrandes. Idéalement lancé à deux reprises au cours de la première période par le nouveau Gunner, l'attaquant de poche a encore une fois fait parler son inefficacité dans le geste final. Une maladresse qui aurait pu porter à conséquences si les Gunners, rattrappés par un penalty (faute de Koscielny) au retour des vestiaires (1-1, Gardner 49e), n'avaient su reprendre leurs distances par la suite. Ramsey, par deux fois décisifs (67e, 76e), repoussera la perspective d'un partage des points pour de bon.


Giroud marque puis se blesse

Sunderland, incapable de bien attaquer, incapable de bien défendre, a fait montre de tout son embarras pour perturber les Londoniens ultra-dominateurs. Belle après-midi donc pour Arsène Wenger et ses hommes dans le nord de l'Angleterre seulement contrariée par la blessure d'Olivier Giroud en toute fin de partie. L'ancien montpelliérain, tout seul sur l'action, se plaignait à sa sortie du genou droit après une ultime occasion sur les cages adverses.


Lors de la prochaine journée, Arsenal recevra, dimanche 22 septembre, la formation de Stoke City.