Arsenal - Özil (père) : "Perez n'est pas un homme d'honneur"

Voir le site Téléfoot

Mesut Özil - Real Madrid
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-12T10:27:00.000Z, mis à jour 2013-09-13T07:41:40.000Z

Le ton monte entre le clan Özil et Florentino Perez. Récemment, le président merengue a accusé l'Allemand d'avoir une attitude non professionnelle. Des propos qui ont mis dans une colère noire le père du joueur. Réponse.

A la surprise générale, Mesut Özil a quitté le Real Madrid en toute fin de mercato. Un départ qui a été vivement critiqué par les supporters et certains joueurs merengues. Cristiano Ronaldo n'a d'ailleurs pas hésité à exprimer son mécontentement à la suite de cette vente. Face à ces critiques, Florentino Perez s'est défendu en condamnant l'attitude de Mesut Özil. Des propos qui lui ont attiré les foudres du clan allemand.

Perez égratigne Özil
Selon le président de la Casa Blanca, cité par le média ibère ABC, c'est le comportement « non professionnel » du milieu germanique qui aurait entraîné ce transfert (estimé à 50 millions d'euros). Le dirigeant madrilène n'a pas été tendre avec son ancien joueur, lui prêtant une vie nocturne animée. Ce serait donc l'attitude hors des terrains de l'Allemand qui aurait justifié ce transfert.

Réponse de Mustafa Özil
Le clan Özil n'a pas apprécié les attaques de Florentino Perez. Le père du joueur qui est également son représentant a condamné les propos du dirigeant merengue. « Le fait est qu'un homme qui gagne beaucoup d'argent ne le transforme pas automatiquement en homme d'honneur et Florentino Perez n'est pas un homme d'honneur », a expliqué Mustafa Özil dans un entretien accordé à Bild.

La situation s'envenime
Pour défendre son fils, M. Özil a expliqué qu'il n'aurait pas pu être titulaire s'il avait vraiment eu la vie que lui prête le président merengue. Il ne peut donc pas tolérer ces propos et compte régler cette situation devant les tribunaux. « Il veut présenter Mesut comme un bouc émissaire et moi comme un père ambitieux seulement intéressé par l'argent. Nous nous défendrons devant les tribunaux », a-t-il lancé.

L'affaire Özil aura donc fait grand bruit. Et ce n'est pas encore terminé.