Dans l'actualité récente

Arsenal - Officiel : Özil, joueur le plus cher de l'histoire des Gunners

Voir le site Téléfoot

Mesut Özil - Real Madrid
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-09-03T10:00:00.000Z, mis à jour 2013-09-04T08:25:13.000Z

Arsène Wenger a réalisé un très joli coup en cette fin de mercato. En recrutant Mesut Özil, le technicien français s'attache les services d'un joueur de qualité et fait taire certaines critiques.

Souvent critiqué pour sa frilosité sur le marché des transferts, Arsenal a cette fois cassé sa tirelire pour attirer Mesut Özil. Au total, Les Gunners ont dû débourser 50 millions d'euros (bonus compris) pour arracher l'international allemand au Real Madrid. Le meneur de jeu germanique est la quatrième recrue du club londonien lors de ce mercato estival. C'est ce qui s'appelle finir en beauté.

Özil, une victime collatérale
Titulaire indiscutable depuis son arrivée à Madrid en 2010, rien ne laissait présager un départ de l'Allemand cet été. L'arrivée de Gareth Bale aura eu raison de lui. Ce qui a fait les affaires d'Arsenal. Mesut Özil a signé un contrat de cinq saisons en faveur des Gunners. Arsenal a déboursé la coquette somme de 50 millions d'euros pour arriver à ses fins, faisant de lui le joueur le plus cher de l'histoire du club londonien.

Wenger jubile
Avec ce transfert, Arsène Wenger a fait un joli pied de nez à tous ses détracteurs. Mais le plus important, il a recruté un joueur de grand talent. « Nous le suivons depuis un certain temps car il a toutes les qualités que je recherche pour être un joueur d'Arsenal. (...) C'est un crack qui va être un atout fantastique à notre équipe talentueuse. Nous sommes tous impatients qu'il se joigne à nous », a-t-il déclaré dans un communiqué officiel.

Un nouveau championnat
Après le championnat allemand et le championnat espagnol, Mesut Özil va découvrir la Premier League. Le joueur de la Nationalmannschaft a confié avoir « hâte de jouer en Premier League ». Il faudra un peu attendre, trêve internationale oblige. Concernant sa nouvelle formation, le meneur de jeu se ravit « de rejoindre un club de la stature d'Arsenal ». C'est réciproque.

Entre Mesut Özil, Santi Cazorla, Aaron Ramsey, Jack Wilshere ou encore Mikel Arteta, les places risquent d'être chères au milieu de terrain...