Arsenal - PSG : et si on mixait les deux équipes ?

Voir le site Téléfoot

Mesut Ozil et Olivier Giroud - Arsenal
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2016-11-22T18:45:57.188Z, mis à jour 2016-11-22T18:46:31.632Z

C'est l'un des chocs de cette cinquième journée de Ligue des Champions. Demain le PSG se déplace à l'Emirates Stadium pour y affronter Arsenal. En jeu, la première place du groupe A.

A la veille d'un Arsenal-PSG décisif dans l'attribution de la première place de la poule A,  nous avons essayé d'imaginer à quoi ressemblerait une équipe composée des meilleurs éléments des deux équipes.

Cette équipe à majorité parisienne s'articulerait autour du 4/3/2/1 d'Arsène Wenger :

Mix psg arsenal

Défense :

Dans les buts, même si Alphonse Areola est en pleine progression, difficile de rivaliser avec l'un des meilleurs portiers de la décennie. L'immense expérience du Tchèque Petr Cech aux 124 sélections prévaudrait donc pour garder la cage de cette équipe.

Pour la charnière, pas vraiment d'hésitation. Même si Marquinhos et Mustafi sont de très bons défenseurs, la complémentarité de l'esthète Thiago Silva, revenu à son meilleur niveau, et du guerrier Laurent Koscielny, impérial dans les duels cette saison, s'impose naturellement. Difficile de faire mieux.

Dans les couloirs, les absents sont nombreux, Bellerin et Kurzawa blessés et Aurier interdit de séjour en Grande-Bretagne laissent la place à leurs doublures. Dans ces circonstances, l'expérience internationale de Maxwell et Thomas Meunier l'emporte sur le manque de constance de Monreal et Jenkinson.


Milieu de terrain :

Beaucoup de choix dans l'entrejeu tant les deux effectifs sont riches dans ce secteur de jeu. A la récupération, le duo parisien Blaise Matuidi et Marco Verratti prend le dessus sur la prometteuse association entre Coquelin et Xhaka, sans doute encore un peu tendre.

A la mène, aucune hésitation, Mesut Özil marche sur l'eau depuis un an.


Attaque :

Beaucoup de choix également en attaque. Sur les côtés, l'explosivité d'Alexis Sanchez et la technique soyeuse d'Angel Di Maria leur permet de prendre le dessus sur Walcott et Lucas.

En pointe, si Giroud revient en grande forme, il reste un cran en dessous d'Edinson Cavani et son exceptionnel sens de l'appel.