Arsenal : reverra-t-on Santi Cazorla sur un terrain de football un jour ?

Voir le site Téléfoot

Santi Cazorla - Arsenal - Espagne
Par Nicolas BAMBA|Ecrit pour TF1|2018-04-19T15:08:16.526Z, mis à jour 2018-04-19T15:31:07.897Z

Eloigné des terrains depuis un an et demi, l'Espagnol lutte pour guérir sa cheville droite meurtrie et reprendre le cours de sa carrière. Mais à 33 ans, ses chances s'amenuisent. De plus, il arrive en fin de contrat chez les Gunners...

Il figure bien sur la photo officielle de cette saison 2017-2018 d'Arsenal. Et sa fiche est toujours consultable dans l'onglet "First Team" du site des Gunners. Mais dans les faits, Santi Cazorla n'a jamais semblé aussi loin du club londonien. Dès 2015, les apparitions de l'Espagnol ont commencé à être sporadiques. Et depuis octobre 2016, il n'a plus foulé une pelouse en temps que joueur pro.


Il a failli perdre son pied droit

La faute à plusieurs blessures, dont la plus terrible : une infection sévère au niveau du talon d'Achille de la cheville droite. Ce mal l'a tellement gangrené que l'ancien joueur de Malaga est passé tout près de l'amputation. Depuis, Santi Cazorla a subi une dizaine d'opérations chirurgicales, dont une autogreffe de peau (qui a massacré un de ses tatouages), des rechutes, des mois de convalescence... Le temps défile et le Cazorla indispensable à Arsenal ressemble de plus en plus à un lointain souvenir.


"Ce qui lui arrive est très triste"

Arsène Wenger a donné des nouvelles du joueur. Et elles ne sont ni très bonnes, ni très mauvaises : "Je n'ai pas vu Santi depuis la finale de la Coupe de la League (perdue par Arsenal le 25 février dernier contre Manchester City 0-3, ndlr). Mais d'après les dernières infos que j'ai entendues, il va très bien." Le joueur se soigne depuis en Espagne. "J'espère qu'il pourra revenir avant la fin de la saison afin de faire le point et voir s'il peut à nouveau jouer en Premier League. S'il peut revenir à ce niveau, nous pourrions discuter d'un contrat", a ajouté l'entraîneur.

Arrivé en 2012, l'international espagnol est en fin de contrat. Son bail se termine en juin 2018. "Il nous manque beaucoup. C'est un joueur exceptionnel et ce qui lui arrive est très triste. C'est aussi très triste pour Arsenal", a lâché Arsène Wenger. A 33 ans et demi, et avec cette blessure très sévère, il n'est pas certain que l'on revoie Santi Cazorla avec le maillot d'Arsenal. Il n'est même pas certain qu'on le revoie à nouveau sur un terrain en tant que joueur professionnel. L'Espagnol s'accroche et tente encore de revenir, mais les prochains mois seront sans doute décisifs