Arsenal : Wenger bientôt prolongé ?

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-06-06T15:08:00.000Z, mis à jour 2013-06-06T15:34:31.000Z

Contre vents et marées, Arsène Wenger reste l'entraîneur d'Arsenal. Le PSG a bien tenté une approche mais l'Alsacien compte honorer sa dernière année de contrat. Et peut-être plus encore.

Sur le banc des Gunners depuis 1996, Arsène Wenger fait de la résistance. Seul Ferguson pouvait se targuer de faire mieux en Premier League avec ses vingt-sept années passées à la tête de Manchester United. Le Sir s'en est allé et Wenger fait figure de dinosaure dans un football moderne où la fidélité n'est plus une vertu. Mais entre Arsenal et le Français, c'est une histoire d'amour, une histoire qui pourrait encore se prolonger.

Le PSG ne l'a pas séduit
Bien avant que Carlo Ancelotti ne confesse ses envies d'ailleurs, le nom d'Arsène Wenger circulait dans les travées du Parc des Princes. Beaucoup pensaient que le Français, de moins en moins soutenu en Angleterre, allait revenir dans l'hexagone. Il n'en fut rien. Le manager d'Arsenal est toujours allé au bout de ses contrats, il n'allait pas changer à 63 ans. Son arrivée dans la capitale était alors annoncée pour l'année prochaine mais les Gunners pourraient lui offrir une rallonge.

Vers une prolongation
Thierry Henry a récemment expliqué qu'il était difficile pour lui d'imaginer Arsenal sans Wenger. Un avis partagé par la direction des Gunners. Interrogé par The Evening Standard, le directeur général du club londonien, Ivan Gazidis, a évoqué une éventuelle prolongation. « Nous pensons que nous avons un manager fantastique. On espère qu'il veut continuer à faire ce qu'il fait pour le long terme. Mais je pense qu'il le souhaite. Nous avons une très bonne relation avec lui. Donc je pense que nous allons bientôt faire une annonce ».

Obligation de remporter des titres
Une telle annonce devrait en ravir plus d'un sans toutefois faire l'unanimité. Wenger est une institution à Arsenal, c'est un fait, mais certains supporters commencent à se lasser de cette disette qui dure depuis 2005. L'ancien entraîneur de Monaco doit donc remporter des titres. Il dispose d'une année, et surement plus, pour y parvenir. Sa légende est déjà écrite mais il serait encore plus beau que ce soit sous son règne que cette pénurie de trophées prenne fin.

Grâce à une jolie fin de saison, les Gunners ont accroché la Ligue des Champions. Pour espérer un titre l'an prochain, il ne faudra pas commettre de faux départ.