Dans l'actualité récente

Arsenal : Wenger croit toujours au titre !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-04-21T12:40:00.000Z, mis à jour 2011-04-21T12:55:10.000Z

Hier, Arsenal et Arsène Wenger ont raté le coche. Au lieu de s'approcher à 4 points de Manchester, les Gunners ont gardé leur distance à 7 points et laissé leur place de seconds à Chelsea. Mais Wenger croit encore au titre.


Selon Arsène Wenger, Arsenal peut encore croire au titre de champion d'Angleterre cette saison. A l'issue du match nul concédé face à Bolton (3-3), l'entraîneur des Gunners a déclaré : « c'est complètement ouvert. (...) Cette équipe a une attitude remarquable même si nous ne sommes pas récompensés d'un point de vue comptable » et le coach alsacien d'ajouter : « Nous sommes très consistants. Nous sommes sur une série de 16 matches sans défaite en championnat mais on a fait trop de résultats nuls ».


Arsène Wenger fait donc confiance à ses Gunners pour finir la saison sur les chapeaux de roue. Car, si Arsenal pointe aujourd'hui à la 3ème place derrière Chelsea depuis hier, les 7 points de retard sur Manchester sont encore rattrappables. Difficilement, mais pourquoi pas veut croire Wenger, qui fait confiance à cette équipe à la « personnalité hors du commun ». « Chelsea est de retour dans la course et doit encore jouer contre Manchester et les Spurs. C'est à nous de garder espoir et de continuer à batailler ».


Il reste 5 journées à Arsenal et Arsene Wenger pour grapiller le plus de points possibles et peut-être reconquérir un titre de champion qu'ils n'ont pas offert à leurs supporters depuis 2004. Un objectif ambitieux mais qui nécessitera une victoire impérative le 1er mai prochain à l'Emirates Stadium face à Manchester United. D'ici-là, les Gunners affronteront Bolton tand ce dimanche.


Arsène Wenger et rsenal avaient hier la possiblité de n'être plus qu'à 4 points de Manchester mais a encore raté le coche. Mais Wenger continue d'être optimiste, et adopte ainsi la meilleure stratégie pour mobiliser ses troupes jusqu'au dernier match.